Europe 1: Thomas Sotto a appris qu’il serait remplacé à la matinale par la presse

RADIO Patrick Cohen a été choisi par Arnaud Lagardère pour donner un coup de fouet à Europe 1...

L.B.

— 

Le journaliste Thomas Sotto, ici en 2014, officie au micro d'Europe 1.
Le journaliste Thomas Sotto, ici en 2014, officie au micro d'Europe 1. — MARTIN BUREAU / AFP

Le journaliste s’exprime pour la première fois dans les colonnes du Parisien de ce mercredi. Aux manettes de la matinale d’Europe 1 depuis quatre saisons, Thomas Sotto a appris par la presse qu’il serait remplacé par Patrick Cohen, choisi par Arnaud Lagardère, pour donner un coup de fouet à la radio. Autant dire qu’il est en colère.

>> A lire aussi : «Une matinale mobilise une centaine de journalistes», explique Thomas Sotto

« Sur la forme, je suis un peu en colère »

« J’ai appris que j’allais être remplacé à la matinale par la presse… Cela m’étonne car j’ai toujours eu de bons rapports avec mes directions, dont celle d’Europe 1 », explique-t-il, soulignant qu’il n’a toujours pas été contacté par ses patrons. Seul un coup de téléphone de Patrick Cohen, qualifié de « cordial et élégant » lui a permis d’en savoir plus sur ce qui l’attend. « Sur le fond, il est légitime qu’une nouvelle direction arrive. Sur la forme, je suis un peu en colère », confie-t-il.

Thomas Sotto regrette surtout la mauvaise image qui a été donnée de l’émission. « Contrairement à ce que l’on dit, elle va bien. L’audience de la station a baissé de 11 % cette année contre 3 % pour la matinale », insiste-t-il auprès du Parisien.