Emmanuel Macron fait la «une» de «Garçon Magazine».
Emmanuel Macron fait la «une» de «Garçon Magazine». — Capture écran Twitter

MEDIAS

Présidentielle: Emmanuel Macron torse-nu en couverture de «Garçon Magazine»

Sous-titrée « Coming out, une nécessité pour lutter », cette «une» montre le candidat d'«En marche!» photoshopé sur un corps de mannequin…

C’est bien un montage, avec le vrai visage de l’homme politique… mais avec le corps d’un mannequin qui, selon les rédacteurs du journal, « présentait les traits physiques du candidat ». L’un des journalistes du magazine explique ainsi, amusé : « nous avons un bon graphiste ».

Le bimestriel Garçon, qui se présente comme un magazine d’actualité et d’informations sur la communauté LGBT, a choisi de mettre à l’honneur le candidat d’En Marche ! pour sa première page ce mercredi.

Une publication qui relance les rumeurs 

Cette une fait écho aux rumeurs concernant une relation entre Emmanuel Macron et le PDG de Radio France, Mathieu Gallet. Le candidat à l’élection  présidentielle les avait rapidement démenties : « Vous entendrez des choses, que je suis duplice, que j’ai une vie cachée (…)Si dans les dîners en ville on vous dit que j’ai une double vie avec Matthieu Gallet, c’est mon hologramme qui m’a échappé, ça ne peut pas être moi ! »

>> A lire aussi : Macron dément avec humour les rumeurs sur sa «double vie avec Mathieu Gallet»

Avec ce photomontage audacieux, Christophe Soret, rédacteur en chef de Garçon revendique un acte militant : « Depuis le début de la campagne, l’homme politique s’évertue à montrer une démarche progressiste sur laquelle nous pouvons peut-être fonder une partie de nos attentes en matière d’évolution des droits LGBT » confie-t-il alors qu’il était interrogé par le blog Codesdegay.

Pas de quoi se fâcher

La chargée de communication du candidat, Sibeth Nidiaye, estime qu’il n’y a « pas besoin de ça pour qu’il y ait des rumeurs qui courent », rappelant que l’image des politiques est régulièrement détournée. Elle regrette cependant une utilisation pas très élégante du visage de son candidat. Son avis n’est pas partagé par l’ensemble des internautes, qui n’ont pas apprécié et se sont même parfois inquiétés de l’impact de la couverture.

En tout cas, cela constitue un joli coup de pub pour ce magazine qui n’en est qu’à son huitième numéro.