La journaliste Audrey Pulvar le 21 avril 2017, au palais de l'Elysée, à Paris.
La journaliste Audrey Pulvar le 21 avril 2017, au palais de l'Elysée, à Paris. — Kamil Zihnioglu/AP/SIPA

DEVOIR DE RESERVE

VIDEO. Audrey Pulvar suspendue de CNews pour avoir signé une pétition contre Marine Le Pen

Elle a signé une pétition de la ministre de la Famille, enjoignant à voter Emmanuel Macron…

« Suspendue de l’antenne » pour une durée indéterminée. La chaîne CNews a décidé mercredi de suspendre l’une de ses journalistes politiques bien connues :  Audrey Pulvar. En cause : la participation de la journaliste à une pétition anti- Marine Le Pen, à quelques jours du second tour de l'élection présidentielle.

D’après Le Parisien, la chaîne du groupe Bolloré lui reproche d’avoir manqué à son devoir de réserve et de neutralité.

>> A lire aussi : iTélé: Audrey Pulvar a rouvert l'antenne, après 31 jours de grève

Une pétition des féministes contre le vote Le Pen

Audrey Pulvar figure en effet parmi les signataires de « Féministes, nous ne voulons pas du Front National. Nous votons Emmanuel Macron ! », une pétition lancée par Laurence Rossignol, la ministre de la Famille, de l’Enfance et des Droits des femmes. Son nom figure aux côtés de Julie Gayet, Françoise Laborde, Bruno Solo, Zabou Breitman ou Agnès Jaoui.

La participation d’Audrey Pulvar à cette pétition a d’ailleurs été relevée par le numéro 2 du Front national, Florian Philippot, qui s’est étonné sur Twitter, plus tôt dans la journée d'un « vrai problème d’impartialité ».