François Fillon impose ses conditions au «Monde» pour une interview

MEDIAS Le quotidien a refusé de se plier aux exigences du candidat républicain…

C.W.
François Fillon n'hésite pas à imposer ses conditions à la presse
François Fillon n'hésite pas à imposer ses conditions à la presse — SARAH ALCALAY/SIPA

Comme l’a révélé Le Monde ce mercredi, François Fillon a tenté d’imposer ses conditions au quotidien dans le cadre d’une interview. Alors que l’entourage du candidat républicain avait donné son accord pour l’entretien, il a été ensuite exigé qu’aucune question sur ses affaires judiciaires ne soit posée par les journalistes. Une exigence auquel Le Monde a refusé de se plier.

Une attitude regrettable 

C’est dans un billet publié ce mercredi que le directeur de la rédaction Luc Bronner a révélé l’annulation de l’interview de François Fillon par Le Monde. « Nous avons refusé parce qu’il nous semblait indispensable d’interroger François Fillon sur la moralisation de la vie publique, sujet essentiel du débat démocratique en cours », écrit-il avant d’ajouter « que les hommes et femmes politiques n’ont pas à décider des questions qui leur sont posées ». Une attitude regrettable, estime le directeur de la rédaction.


Une attitude regrettable, mais aussi une habitude. Comme le rappelle Le Lab politique du site d’Europe 1, il y a quelques jours seulement le candidat républicain avait déjà refusé de répondre à certaines questions dans le cadre d’une interview par la Dépêche du Midi.