Présidentielle: «La Dépêche du Midi» publie les questions auxquelles Fillon a refusé de répondre

POLITIQUE La candidat à la présidentielle a déclaré ne plus vouloir s'exprimer sur les affaires...

F.R.

— 

François Fillon lors de son meeting à Toulouse, le 13 avril 2017.
François Fillon lors de son meeting à Toulouse, le 13 avril 2017. — REMY GABALDA / AFP

« Les "erreurs" que vous admettez du bout des lèvres avoir commises ne montrent-elles pas à quel point vous êtes déconnecté de la vie des Français ? » Cette question de La Dépêche du Midi a déplu à François Fillon.

Le quotidien régional, propriété de Jean-Michel Baylet (Parti radical de gauche), qui a publié ce jeudi une interview du candidat du parti Les Républicains à la présidentielle, a décidé d’en informer ses lecteurs en faisant apparaître dans un encadré toutes les questions auxquelles l’homme politique a refusé de répondre en expliquant qu’il ne voulait « plus s’exprimer sur les "affaires" ».

Les autres interrogations laissées sans réponses sont les suivantes :

  • « Cette campagne est un chemin de croix pour vous. Vous aviez déjà quelque peu édulcoré votre programme avant l’émergence des "affaires" qui vous mettent en cause. Ce programme n’est-il pas rendu inaudible aujourd’hui par l’homme qui le porte ? »
  • « Lorsque vous dites aux Français : "Je ne vous demande pas de m’aimer, mais de me soutenir", n’est-ce pas l’aveu que le lien minimum d’adhésion entre un candidat et le peuple a été brisé ? »
  • « Considérez-vous que si vous êtes élu président de la République, votre victoire effacera dans l’esprit des Français votre image dégradée ? Aurez-vous l’autorité morale pour exercer le pouvoir ? »

    >> A lire aussi. Présidentielle: En cas de victoire de Fillon, Copé estime mériter un ministère