Tabernacle, voilà « Les têtes à claques » !

Anne Kerloc'h

— 

Amis français du « Willi Waller 2006 » (un pèle-patates, héros d'un de leurs meilleurs sketchs), vous allez enfin savoir qui se cache derrière les expressions « gros tata » ou « pétatochizwiz ». En l'occurrence, « gros abruti » et « patates au fromage ». Canal+ diffusera les web-saynètes «Les têtes à claques» à partir du 6 janvier, à la suite de « La semaine des Guignols ».

La chaîne a choisi de garder la version originale québécoise, mais sous-titrée. « Certaines expressions étaient trop peu compréhensibles pour le public français », note Arielle Saracco, directrice des programmes. Mais pour garder aux sketchs toutes leurs épices linguistiques, Canal+ a décidé de ne pas traduire dans les sous-titres certains anglicismes et expressions typiques : « checke moi bien la face », se « chicaner », « oh boy ! » et d'autres encore resteront en l'état. Allez, envoie !