Si Canal+ était à vendre, Orange envisagerait de la racheter

ECONOMIE Jeudi, le PDG de l'opérateur a cependant confié qu'une entrée de Vincent Bolloré dans l'actionnariat d'Orange n'était pas à l'ordre du jour...

F.R.

— 

Stéphane Richard, PDG d'Orange, le 2 décembre 2016 au 3e Sommet de l'économie, au Palais de Tokyo, à Paris. TRISTAN REYNAUD/SIPA
Stéphane Richard, PDG d'Orange, le 2 décembre 2016 au 3e Sommet de l'économie, au Palais de Tokyo, à Paris. TRISTAN REYNAUD/SIPA — SIPA

« Si demain matin, Canal + était à vendre, c’est certain qu’Orange s’y intéresserait. Evidemment. » C’est ce qu’a déclaré ce jeudi Stéphane Richard, le PDG d’Orange, à des journalistes en marge d’une conférence de presse à Skhirat (Maroc).

Stratégie

Cette alliance permettrait à l’opérateur de tenir tête à son concurrent SFR, dont la maison-mère Altice a, comme l’a révélé Le Figaro, signé des partenariats avec NBC Universal et Discovery au nez et à la barbe de Canal + qui s’est aussi fait souffler les droits de la Premier League.

Si Orange est le premier distributeur des offres Canal +, mais Stéphane Richard a précisé qu’une entrée de Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi auquel appartient le groupe Canal +, au capital de la société n’est pas à l’ordre du jour.