Pas de « cailleras » à Rosny-sous-Bois

R. B. - ©2007 20 minutes

— 

Tetra Media, producteur de la série « La Commune », et Claude Pernès, maire de cette ville de banlieue où a été tourné ce feuilleton de Canal+, craignent les amalgames à l'heure de l'embrasement de Villiers-le-Bel. Pas question que les habitants de cette ville plutôt calme soient assimilés aux ultra-délinquants de la série : « La cité de Rosny-sous-Bois a été choisie pour le tournage en raison de sa tranquillité et de sa taille humaine », précisent-ils.

Autre dommage collatéral, les violences de Villiers « ont sans doute nuit à l'audience de "La Commune", même si nos soucis sont petits à côté de la situation en banlieue, déplore le producteur délégué Emmanuel Daucé. Je comprends que les gens n'aient pas envie de regarder une série qui se déroule dans ce décor après avoir vu des émeutes au « 20 heures. » Lundi soir, « La Commune » a réalisé un score de 7 % d'audience parmi les abonnés, en deçà des espérances de Canal+.