En 2017, les Français passeront plus de temps en ligne que devant la télé

ECRANS Les Français seront plus connectés que devant leur télé, et plus sur leur portable que sur leur ordinateur l'année prochaine...

20 Minutes avec AFP

— 

Pour conquérir les quatre écrans (télévision, ordinateur, tablette et téléphone), tout le monde produit des images
Pour conquérir les quatre écrans (télévision, ordinateur, tablette et téléphone), tout le monde produit des images — Nicolas Asfouri AFP

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les Français passent encore plus de temps devant leur télévision que sur Internet. Mais plus pour longtemps. Selon les prévisions de la société d’études eMarketer publiées mardi, la bascule s’opérera l’année prochaine : « 2017 devrait être un moment clé pour la consommation de médias en France. »

>> A lire aussi : Ils passent 91 heures devant des séries télé et battent le record du monde

4 heures en ligne, 3h51 devant la télé

Les Français passeront ainsi plus de 4 heures par jour en ligne sur leur ordinateur de bureau, portable, ou leur terminal mobile, alors qu’ils se limiteront à 3h51 de télévision (hors TV en ligne) par jour, en très légère progression toutefois par rapport à 2016. Sile temps passé devant un téléviseur est stable ces dernières années, c’est le temps consacré aux médias numériques qui a fortement progressé passant ainsi de 2h47 en 2013 à 3h46 cette année et 4h07 prévus pour 2017.

>> Télévision: Le «binge watching» augmente de 70% le risque d'embolie pulmonaire

Plus de temps sur les téléphones portables

La consommation de médias dans son ensemble devrait progresser au total de quelque 5 %, passant de 10h18 cette année à 10h27 l’an prochain, ajoute eMarketer. D’après cette étude, les Français devraient également, pour la première fois, passer plus de temps à consommer des médias sur des terminaux mobiles que sur des ordinateurs de bureau ou portables.

« Plus de 70 % des internautes en France ont un smartphone et cette proportion devrait atteindre 76 % en 2017, explique Karin von Abrams, analyste pour eMarketer. Tous les principaux fournisseurs de services et d’information, notamment Facebook, Twitter et d’autres réseaux sociaux fournissent aux utilisateurs mobiles des applications ou des sites très adaptés au mobile, donc il n’est pas surprenant de voir que les terminaux mobiles occupent une part croissante du temps passé sur le Web. »