iTélé: Un conflit «vraiment beaucoup trop long», estime la ministre de la Culture

MEDIAS Ce mardi, sur France Inter, Audrey Azoulay s'est exprimée sur la mobilisation des salariés de la chaîne info, qui est devenue la plus longue de l'histoire de l'audiovisuel depuis Mai 68...

20 Minutes avec AFP

— 

Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, le 14 novembre 2016.
Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, le 14 novembre 2016. — Thomas SAMSON / AFP

C’est presque une lapalissade. Audrey Azoulay juge le conflit à iTélé « vraiment beaucoup trop long », a-t-elle déclaré sur France Inter ce mardi. La grève de la rédaction, entrée lundi dans sa cinquième semaine, est la plus longue de l’histoire de l’audiovisuel depuis Mai 68. Un « triste record », estime la ministre de la Culture.

« Il me semble que les revendications [des salariés] ne sont pas extravagantes », a-t-elle ajouté. Et d’avancer qu’une « entreprise de médias n’est pas une entreprise comme une autre ».

La charte d'éthique et le comité d'indépendance seront obligatoires

Audrey Azoulay a également rappelé que la charte d’éthique et le comité d’indépendance, l’une des revendications des grévistes de la chaîne info, seront rendus obligatoires dans les entreprises de presse par la nouvelle loi sur le pluralisme et d’indépendance des médias parue ce mardi au Journal officiel.

Audrey Azoulay et son homologue du ministère du Travail, Myriam El Khomri ont rencontré lundi midi la direction du groupe Canal +, propriétaire d’iTélé. A l’issue de la réunion les dirigeants ont proposé de nommer, d’ici à la fin novembre, un directeur adjoint pour seconder Serge Nedjar, qui cumule les fonctions de directeur général et de directeur de la rédaction, ce qui constitue l’un des principaux points de crispation des grévistes.