Europe 1: Suspendre Morandini de l'antenne «est une bonne décision», estime Thomas Joubert

MEDIAS Le nouveau présentateur titulaire du « Grand direct des médias » a répondu aux questions de « Télé Obs »…

F.R.

— 

Thomas Joubert, en septembre 2013.
Thomas Joubert, en septembre 2013. — GHNASSIA ANTHONY/SIPA

« On a été en contact tout l’été par mail et par SMS. Depuis quinze jours, nous ne le sommes plus. […] Mon dernier message n’a pas obtenu de réponse de sa part. » Thomas Joubert parle de Jean-Marc Morandini dans l’interview qu’il a accordée à Télé Obs.

Le journaliste, qui a remplacé son prédécesseur, mis en retrait de l’antenne, à la tête du Grand direct des médias sur Europe 1, estime qu’il lui a été « plutôt naturel » de devenir l’animateur titulaire de l’émission. « Au lieu de céder ma place à la rentrée [il était le joker de Morandini durant l’été] j’ai continué. Mon avantage est de connaître l’émission par cœur. »

« Morandini m’a appris le sens du public »

Selon Thomas Joubert, la direction de la radio a pris la « bonne décision » en suspendant Jean-Marc Morandini « car il fallait préserver la sérénité de la station ». Et de rendre hommage à l’animateur controversé : « [Il m’a appris] le sens du public, il sait capter mieux que personne ce qui va intéresser les auditeurs. »

En revanche, Thomas Joubert, qui a travaillé pendant huit ans sur iTélé, n’a « aucun commentaire à faire à propos de l’arrivée de Jean-Marc Morandini » sur la chaîne info.