Des désespérées un peu désespérantes

A. K. - ©2007 20 minutes

— 

Vous avez aimé Bree, Gabrielle, Susan, et Lynette ? Pas sûr que vous adoriez Jeana, Jo, Kimberly et Vicki, héroïnes de « Desperate Housewives, les vraies », docu-réalité diffusé ce soir sur Jimmy. A Orange County, banlieue chic de L.A., Jo ne sait pas cuisiner mais fait mijoter son ennui dans sa cuisine en marbre. Kimberly, dont les coutures semblent craquer depuis son lifting mammaire, élève ses enfants et achète de la lingerie. Caricatural ? « Mais Orange County est une caricature, s'amuse Peter Gumbel, grand reporter Europe pour le magazine américain Fortune. C'est une banlieue très conservatrice, très riche, où il n'y a pas grand chose à faire ! » Diagnostic désespérant confirmé par Ted Stanger, journaliste américain : « C'est une de ses banlieues faites pour fuir les pauvres, les latinos... On vote républicain, on tond sa pelouse à l'identique... » Et on s'éclate dans des « diamants parties »...