Dylan en une du «New Yorker»: «C’est un rêve d’illustrer ce magazine mythique», l'artiste française raconte

MÉDIAS En quelques heures, jeudi, Malika Favre a proposé plusieurs esquisses au prestigieux magazine américain, dont une a été retenue…

Fabien Randanne

— 

Détail de la Une du «New Yorker» du 24 octobre 2016. «The Laureate» («Le Lauréat»), par Malika Favre.
Détail de la Une du «New Yorker» du 24 octobre 2016. «The Laureate» («Le Lauréat»), par Malika Favre. — Capture d'écran Instagram @malikafavre

Le New Yorker met le prix Nobel Bob Dylan à l’honneur dans son numéro du 24 octobre. La (très belle) une est signée par une Française, Malika Favre.

« Cela s’est décidé à la dernière minute, bien entendu. Personne ne pouvait réellement prévoir cette grande nouvelle. J’ai donc reçu un e-mail de Françoise Mouly [la directrice artistique du New Yorker] jeudi en début d’après-midi, me demandant si j’avais le temps et l’envie de faire des esquisses pour célébrer Bob Dylan », explique à 20 Minutes l’artiste qui vit et travaille à Londres depuis douze ans.

« Il me paraissait dommage de ne pas montrer ce profil atypique »

Malika Favre a « bien entendu dit oui tout de suite » et a livré une série d’esquisses quelques heures plus tard. « L’idée d’un portrait à la Milton Glaser [graphiste américain auteur de l’iconique affiche du LP Greatest Hits de Bob Dylan en 1966], mais avec un traitement totalement différent, me paraissait une évidence, explique-t-elle. Bob Dylan a tellement de charisme et de personnalité qu’il me paraissait dommage de ne pas montrer ce profil si atypique. J’ai réfléchi à plusieurs idées et c’est celle avec les jeux d’espaces négatifs qui me sont si chers qui a été choisie. »

Malika Favre a l’habitude de mettre son savoir-faire au service de nombreux magazines tels que Vanity Fair ou Stylist. Mais le New Yorker est un cas à part. « C’est un rêve d’illustrer la couverture de ce magazine mythique », confie-t-elle. « Je n’oublierai jamais ce premier email de Françoise Mouly me proposant "d’explorer l’idée de faire des couvertures ensemble". J’ai sauté de joie et je me suis mise à dessiner frénétiquement. Quelques semaines plus tard, j’avais ma première couverture », raconte l’illustratrice. A savoir, la une du numéro daté des 6 et 13 juin 2016…

En septembre, rebelote, pour le numéro « spécial style » toujours très attendu.

La une « Bob Dylan », intitulée The Laureate, est donc la troisième que Malika Favre a réalisée en moins de six mois pour le magazine tiré en moyenne à plus d’un million d’exemplaires. Une consécration.