Morandini sur iTélé: La motion de défiance contre la direction adoptée à 92%

TELEVISION L’animateur, mis en examen pour « corruption de mineur aggravée », doit prochainement arriver sur la chaîne…

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Marc Morandini à sa conférence de presse à Paris le 19 juillet 2016
Jean-Marc Morandini à sa conférence de presse à Paris le 19 juillet 2016 — SEVGI/SIPA

Les journalistes d’iTELE ne veulent pas de Jean-Marc Morandini. Ils ont voté à 92,2 % une motion de défiance contre leur direction (la deuxième en quatre mois), après l’annonce de l’arrivée prochaine de l’animateur Jean-Marc Morandini, mis en examen pour « corruption de mineur aggravée », a annoncé ce mardi la Société des journalistes (SDJ).

Sur 191 inscrits, 154 membres de la rédaction ont participé à ce vote basé sur la question suivante : « Au vu des dernières décisions prises, notamment l’arrivée de Jean-Marc Morandini, faites-vous confiance à Serge Nedjar et Virginie Chomicki pour diriger iTELE, pour faire progresser les audiences de la chaîne et garantir son image de sérieux, de rigueur et de crédibilité ? ».

« Consternés » par l’arrivée de l’animateur

La rédaction de la chaîne d’information du groupe Canal +, déjà échaudée par un plan d’économies drastiques, avait souligné vendredi avoir appris « avec consternation » l’arrivée de l’animateur à partir du 19 octobre, pour réaliser une émission quotidienne sur les médias de 18h à 19h, une tranche horaire clé.

Jean-Marc Morandini, 51 ans, mis en examen le 23 septembre, est par ailleurs mis en retrait, depuis cet été, de l’antenne d’Europe 1, dont il était un pilier.