LCI devient une marque globale (ah et une chaine info aussi)

TELEVISION LCI veut faire sa révolution et passer de simple chaîne info à marque globale multimédia...

V. J.

— 

Premières images du nouveau plateau de LCI
Premières images du nouveau plateau de LCI — LCI / CHRISTOPHE CHEVALIN

Le 5 avril dernier, etson passage sur la TNT gratuite, n’était qu’une étape, un jalon. LCI fera sa vraie rentrée, et « révolution », lundi prochain, le 29 août. A la télévision ? Pas seulement. C’est l’information principale à retenir de sa conférence de rentrée qui a eu lieu jeudi matin à la tour TF1, LCI devient une « marque » globale, l’identité de l’info made in TF1 sur tous les écrans : mobile, tablette, ordinateur, TV… Les sites MyTF1News et Metronews disparaissent ainsi, absorbés par celui de LCI, et il en va de même pour les pages Facebook, comptes Twitter et applications mobile. Une simple mise à jour lundi, et le tour sera joué. « Si tout se passe bien », ajoute rieur le directeur général Thierry Thuillier.

>> LCI sur la TNT: A quoi ça ressemble?

Plus « magazine », moins « hard news »

L’ancien patron de l’info à France Télévisions et directeur de la rédaction d’iTELE n’est en poste que depuis deux semaines, après la démission surprise de Céline Pigalle qui ne reconnaissait pas dans le projet plus « magazine » et moins « hard news » de LCI. Car le CSA n’a autorisé son arrivée sur la TNT, sur un marché des chaînes info très dense (BFMTV, iTELE et bientôt France Info) qu’à condition qu’elle ne consacre qu’un tiers de son temps d’antenne à l’actualité chaude. Une contrainte que Thierry Thuillier veut transformer en force pour proposer « une information globale » (le mot le plus prononcé de la conférence) et une « expérience d’info continu ».

>> A lire aussi : Départs, arrivées... On fait le point sur le jeu de chaises musicales de l'info à la télé

« Une expérience d’info continu »

A l’image du clip diffusé lors de la conférence, LCI a pour ambition de s’inviter tout au long de votre journée, au réveil via son application, au petit-déjeuner avec François-Xavier Ménage sur le canal 26 de la TNT, dans le métro avec plusieurs formats pour mobile (alertes, approfondissements, résumés et bientôt personnalisation) jusqu’au grand rendez-vous d’info du soir, 24 heures en question avec Yves Calvi sur LCI. Les différents contenus viennent d’une seule et unique rédaction de 200 journalistes, issue de la fusion de LCI, MyTF1 et Metronews, et ce quel que soit le support (télé, Internet, mobile) ou la cible (plus jeune sur mobile, CSP + à la télé). Avec également la création de « LCI Air », une cellule de développement de nouveaux formats.

>> A lire aussi : Le journaliste Yves Calvi va quitter France 5 pour rejoindre LCI

Surprise : Pernault animera un magazine sur les régions

LCI la chaîne (« sur le canal 26, on va beaucoup le répéter ») a revu en grande partie sa grille, avec l’arrivée de François-Xavier Ménage à la matinale de 6h à 9h, d’Yves Calvi pour la tranche cruciale 18h-20h, et la multiplication des magazines avec par exemple Au cœur des régions par Jean-Pierre Pernaud et #Club26 par Grégoire Margotton le week-end. Avec toujours un JT toutes les heures et un rappel des titres à la demi-heure, LCI veut « faire ce pas de côté » - le même que promet France Info -, qu’Yves Calvi puisse débattre 45 minutes ininterrompues avec son invité, sans pour autant s’interdire de « casser » l’antenne si l’actualité le demande.

Actuellement à 0,2 % de PDA, la chaîne a pour objectif de doubler et passer à 0,4 % fin 2016, et à 1 % d’ici 2019. « On sait que ça va être dur, mais on va relever le défi », commente Catherine Nayl, directrice générale adjointe à l’information du groupe TF1. Pour ce faire, elle s’appuiera sur une campagne d’affichage massive à partir du 14 septembre.