Marc-Olivier Fogiel au village de Roland Garros à Paris, le 28 mai 2016.
Marc-Olivier Fogiel au village de Roland Garros à Paris, le 28 mai 2016. — Nivière / Sipa

ACCUSATIONS

Affaire Morandini: La guerre est déclarée entre l'animateur, Fogiel et Delormeau

Jean-Marc Morandini a détourné l’attention en balançant sur Marc-Olivier Fogiel et Matthieu Delormeau...

Jean-Marc Morandini en mode sniper. L'animateur a tenu ce mardi après-midi une conférence de presse, une semaine après les révélations des Inrocks selon lesquelles il aurait poussé de jeunes acteurs à s’exhiber et à se masturber lors du casting d’une web-série développée par sa société de production Ne Zappez pas. Après avoir nié les faits qui lui sont reprochés, l’animateur a détourné l’attention en balançant sur Marc-Olivier Fogiel et Matthieu Delormeau.

>> A lire aussi : Affaire Morandini: Concept, nudité, audience... Qu'est-ce que la web série «Les Faucons»?

Marc-Olivier Fogiel, maître chanteur ?

Jean-Marc Morandini a affirmé être victime d’un « chantage » de la part d’un animateur télé avant de révéler qu’il s’agissait de Marc-Olivier Forgiel. Il a même annoncé qu’il allait porter plainte contre lui.

« Pour faire simple, j’arrêtais de parler de ses mauvaises audiences, ou il faisait sortir dans la presse des saloperies sur moi, avance l’animateur. J’ai donc refusé ce chantage bien sûr, mais mon avocat, Me Axelle Schmitz, ça ne l’a pas fait rire du tout. Elle a tenu tout de même à faire faire des constats d’huissier de ces menaces, mais également à envoyer une mise en demeure à ce journaliste. »

Il insinue aussi que la publication des Inrocks est due à une connivence entre Marc-Olivier Fogiel et le magazine par l’intermédiaire de son propriétaire  et associé de Fogiel, Matthieu Pigasse. Joint par Buzzfeed News, Marc-Olivier Fogiel dénonce « une tentative de diversion classique et pathétique ». « Je ne connais aucun des acteurs cités dans les Inrocks, je n’avais aucune idée de toutes ces accusations sordides. Je n’étais au courant de rien. »

Morandini poursuit en lisant des messages envoyés par Fogiel en privé sur Twitter : « C’est simple, la prochaine fois que tu me cherches, je balance tous les dossiers. » Et de commenter, en s’adressant à l’animateur de RTL : « C’est clair. Et tes leçons je m’en tape. Maintenant tu as dépassé les bornes, tu me cherches tu me trouveras, au-delà de ce que tu imagines. »

« Après mon tweet sur ses castings, Morandini m’a envoyé des messages pour me dire qu’il serait “sans limite”. J’ai répondu que j’avais des dossiers sur lui, mais c’était une expression, réagit Marc-Olivier Fogiel. Cela fait dix ans qu’il me cherche sur son blog, si j’avais eu la moindre chose sur lui, je l’aurais déjà balancée. » Il ajoute, visiblement gêné par la tournure que prend l’affaire : « Si j’avais eu connaissance de ce système révélé par Les Inrocks, je n’aurais pas tweeté comme cela. Cela peut apparaître de mauvais goût aujourd’hui. »

Cette fois-ci, l’animateur a tweeté à bon escient pour faire part du fait qu’il allait porter plainte contre Jean-Marc Morandini et que, selon lui, ces accusations n’étaient qu’un « écran de fumée pour éviter d’avoir à se justifier sur le fond de l’affaire ».

Le site Les Jours impliqué ?

Jean-Marc Morandini a également accusé le site Les Joursde répandre des rumeurs sur son compte, toujours sous l’égide de Marc-Olivier Fogiel et de Matthieu Pigasse. Fogiel se justifie à nouveau. « Je ne suis absolument pas associé à lui, notre projet ne s’est jamais fait. J’ai en effet investi 20 ou 25.000 euros pour Les Jours, mais je ne savais même pas à l’époque que Pigasse faisait partie des investisseurs. »

Et cette déclaration n’a pas non plus laissé le site d’information indifférent. Sur son compte Twitter, il a publié un communiqué exprimant sa colère par rapport aux déclarations de Morandini en rappelant que Fogiel est au capital de Les Jours à hauteur de 1,24 % et Pigasse 0,99 %.

Et Matthieu Delormeau dans tout ça ?

Autre personne visée dans cette conférence de presse dans laquelle Morandini avait décidé de balancer : Matthieu Delormeau. L’animateur de Crimes a révélé son homosexualité alors que le chroniqueur de Touche pas à mon Poste ne s’était jamais exprimé sur le sujet. Jean-Marc Morandini a ainsi expliqué que « l’ancien amant de Marc-Olivier Fogiel » aurait effectué « les basses besognes » en demandant à des personnes de témoigner contre lui, voire de produire de fausses accusations.

Morandini accuse également Delormeau d’être en contact avec l’association La Voix de l’Enfant et de l’avoir manipulée. L’association avait annoncé qu’elle comptait se constituer partie civile dans cette affaire après avoir affirmé que « certains éléments laisseraient à penser que des mineurs auraient été associés à la réalisation de la série Les Faucons ».

Matthieu Delormeau a réagi ce mardi soir sur Twitter en niant être lié à cette affaire et en annonçant porter plainte contre Jean-Marc Morandini. Le #Morandinigate ne fait que commencer.