« Télématin » veut sauver Willy

R. B. - ©2007 20 minutes

— 

« On ne travaille pas avec un étrangleur ! », tempête Isabelle Martinet, porte-parole des salariés de « Télématin ». Vendredi, 53 des 56 collaborateurs de William Leymergie lui ont apporté leur soutien dans un communiqué, dénonçant un « lynchage médiatique ». Mercredi dernier, 20 Min­utes et Satellifax, le quotidien de l'audiovisuel, révélaient qu'une altercation violente avait opposé l'animateur-producteur de France 2 au chroniqueur Jean-Philippe Viaud dans les locaux de France Télévisions la semaine précédente. Dès ce matin, William Lemeyrgie est mis à pied pour quinze jours. Thierry Beccaro le remplace à la présentation de l'émission.