VIDEO. Gilles Verdez giflé par JoeyStarr: Que s'est-il vraiment passé dans les coulisses de «TPMP»?

TELEVISION Cyril Hanouna a décidé d'annuler l'émission de mercredi pour protester...

Philippe Berry

— 

Gilles Verdez giflé par JoeyStarr dans «TPMP», le 19 avril 2016.
Gilles Verdez giflé par JoeyStarr dans «TPMP», le 19 avril 2016. — D8

Ce n’est pas au poste mais au pote qu’il ne fallait pas toucher. Mardi soir, une blague a mal tourné, et le chroniqueur de TPMP, Gilles Verdez, a été giflé par JoeyStarr. Alors que le rappeur a refusé de s’excuser, Cyril Hanouna a décidé d’annuler l’émission de mercredi. Retour sur l’altercation en images et en vidéos.

 

Invités : Bérengère Krief, André Dussolier, Arnaud Ducret - TPMP - 19/04/2016

Round 1 : Gilles Verdez chargé de faire un coup de pub à Nouvelle Star

Le chroniqueur quitte le plateau de TPMP vers 19h30 pour aller faire une surprise à JoeyStarr dans sa loge pendant qu’il prépare le direct de l’émission Nouvelle Star, diffusée sur D8 à 21h00.

Round 2 : La claque de JoeyStarr

Verdez arrive vers 20h30, déguisé en livreur de pizza, une perruque blonde sur la tête. « Je ne pense pas qu’il ait très envie de te voir », annonce la présentatrice Laurie Cholewa. Le chroniqueur claque quand même la bise à JoeyStarr et lui tape sur l’épaule. « Enlève tes mains tout de suite de ma tête », prévient le rappeur, qui n’a pas l’air d’avoir reconnu le perturbateur. « Il est pas content de me voir », s’amuse Verdez. « Faites-lui un petit bisou », encourage Hanouna en plateau, hilare. Le chroniqueur s’approche. « Pa pa pa pa pa pa », commence JoeyStarr. La gifle arrive presque en même temps.

Hors-caméra, on entend un bruit puis on voit Gilles Verdez, qui est visiblement tombé du canapé, se relever. « On se calme, je vous souhaite un bon prime ». Le chroniqueur ne réalise pas qu’il saigne de l’arcade sourcilière. « Je suis arrivé un peu vite, il n’y a pas de souci », poursuit-il. Devant les images, impossible de dire si sa blessure a été provoquée par la claque (le rappeur a une bague) ou lors de sa chute, ni si cette dernière a été provoquée par JoeyStarr.

Round 3 : La colère d’Hanouna

L’animateur réagit à chaud : « Gilles, c’est un amour. Il voulait faire un peu de pub pour l’émission parce que c’est une catastrophe, vous le savez, ça passe sur D8 juste après. C’est très, très grave, ce qu’a fait JoeyStarr ce soir. Je suis choqué. Je demande à la production de la Nouvelle Star de ne pas mettre JoeyStarr ce soir dans l’émission. »

Round 4 : L’ultimatum d’Hanouna

« Ou JoeyStarr fait des excuses à Gilles, là, en direct, dans les prochaines minutes, ou au début de la Nouvelle Star ou bien, je vous le dis, je ne rendrai pas l’antenne, tout simplement. Je suis extrêmement énervé, on ne rendra pas l’antenne et il n’y aura pas de Nouvelle Star ce soir. On peut tenir jusqu’à 22 ou 23 heures. Je suis à deux doigts d’aller là-bas, même si je me prends une tannée, je lui aurais mis un coup de boule, je l’aurais défoncé. Cette Nouvelle Star, c’est vraiment de la merde. »

Round 5 : Verdez revient en plateau

« Mon chéri, mon chou, c’est mon bébé, ça va ? On va le laisser se remettre », lâche Hanouna alors que son chroniqueur a l’air secoué, un pansement sur le sourcil. Gilles Verdez raconte ensuite l’incident : « On y allait vraiment pour faire une blague. Je voulais discuter avec JoeyStarr mais visiblement il n' était pas dans le mood vanne. Je peux comprendre qu’il soit concentré avant une émission, il peut même me dire ce qu’il veut, mais pas faire ça. C’est quelqu’un qui compte, notamment pour les jeunes, on peut pas donner cet exemple-là à la télé. On peut dire les trucs mais on peut pas se mettre à se tabasser, après y a plus de limites, on fait n’importe quoi. C’est pas bien ce qu’il a fait, surtout pour lui-même. C’est lui qui est pénalisé par ça. »

Round 6 : TPMP déborde de 15 minutes

« J’ai des nouvelles, c’est hors de question qu’il s’excuse. S’il le fait pas, y aura pas d’émission, je peux être beaucoup plus con que lui, ils vont perdre beaucoup d’argent », prévient le présentateur, qui suggère à la production du télé-crochet musical de « foutre dehors » JoeyStarr. « On peut pas cautionner, y a des gamins qui nous regardent », s’emporte Enora Malagré. « N’importe quel patron peut m’appeler, on rendra pas l’antenne, c’est mort », continue Hanouna.

Round 7 : Le conflit semble résolu

« Le producteur de l’émission me dit que JoeyStarr est prêt à dire quelque chose au début de la Nouvelle Star, il va dire un mot sur vous, j’espère qu’il va s’excuser », annonce le présentateur. « S’il parle et qu’il s’excuse, ça me va », répond le chroniqueur.

Round 8 : « On n’est pas des pantins », s’énerve JoeyStarr, blessé à la clavicule la veille

JoeyStar reste silencieux au début de l’émission. Face au buzz, Laurie Cholewa revient à la charge dix minutes plus tard. « Il y a beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux, un petit mot à dire ? », encourage-t-elle. Le rappeur lui répond : « On n’est pas des pantins. Tu rentres quelque part, tu t’annonces. On est en train de bosser. Lui, il s’amuse. Je suis content pour lui, mais nous, on est pas des pantins, quoi. En plus j’ai une blessure à la clavicule que je me suis faite hier, le mec il tape dessus, donc enfin voilà. Ça s’appelle juste du respect en fait. Tu vas chez les gens, tu fais pas n’importe quoi, basta. »

Round 9 : L’équipe de TPMP sonne la charge sur Twitter

Matthieu Delormeau, Enora Malagré, Julien Courbet… La « bande à baba » apporte massivement sous soutien à son camarade et dénonce le geste « inadmissible » de JoeyStarr.

Round 10 : JoeyStarr se justifie sur Twitter

Il reparle de sa blessure à l’épaule et explique qu’il a eu « un réflexe » face à des « gestes inappropriés ».

Round 11 : Les « regrets » de la Nouvelle Star

L’émission « regrette l’incident qui s’est déroulé, @JoeyStarr a été surpris par l’irruption d’1 personne qu’il ne connaissait pas ».

Round 12 : Hanouna annonce l’annulation de l’émission de mercredi

Estimant qu’on leur a « menti sur les excuses » de JoeyStarr pour les convaincre de rendre l’antenne, l’animateur annonce « qu’il n’y aura pas de #TPMP demain. RDV jeudi. »

Mettra-t-il sa menace à exécution ? JoeyStarr sera-t-il forcé de s’excuser ? Les patrons de D8 vont-ils tolérer cette guerre fratricide ? Une seule chose est sûre, ce combat a résonné dans le monde entier, se hissant en première position des tendances « monde » sur Twitter, mardi soir. Et après 12 rounds épuisants de ce cirque médiatique, c’est le spectateur qui est K.O.

>> A lire aussi : «Touche pas à mon poste» sera bien à l'antenne ce mercredi soir