Spike Lee et les plaies de Katrina

Raphaëlle Baillot - ©2007 20 minutes

— 

Lorsque Spike Lee décide de revenir sur le ravage de La Nouvelle-Orléans par l'ouragan Katrina en août 2005, il abandonne la fiction : pas d'autre option que de faire un documentaire. Et cela donne un « Requiem en quatre actes ». Quatre doses de doc de choc d'une heure, produites par la chaîne câblée HBO, que Canal+ diffuse ce soir et demain soir à 22 h 40. « Si vous allez à La Nouvelle-Orléans aujourd'hui, explique Spike Lee sur le site de HBO, un quart de la population est resté. Je veux que ce film force les Américains à regarder ce fiasco en face. » Derrière le récit plutôt classique de la catastrophe, Spike Lee dresse surtout une galerie de portraits de l'Amérique la plus démunie.