La télé très française de France Télévisions

Raphaëlle Baillot - ©2007 20 minutes

— 

Quel autre groupe que France Télévisions se rengorgerait de ne passer que « 6,5 % de fiction américaine contre 33 % pour TF1 et 45 pour M6 » ? Pas assez nanti pour les acquisitions étrangères, le service public a présenté hier une grille franco-française, dont voici quelques nouveautés.

· Magazines Béatrice Schönberg, épouse Borloo, présente « Les 100 Français qui font bouger », mensuel de société sur nos compatriotes dynamiques (France 2). En revanche, Christine Ockrent-Kouchner conserve un magazine politique sur France 3, « Duel », en remplacement de feu « France Europe Express ». Et Marie Drucker pilote une fois par mois « Droit d'inventaire ». Ce mag historique du mercredi sera complété le dimanche par « Rendez-vous avec l'histoire », de la Deux, soit une revue des grands mystères du passé (comme « Napoléon a-t-il été empoisonné ? »), orchestrée par Stéphane Bern. Sur France 5, « Arrêts sur images » est remplacé par « Revu et corrigé », mag de décryptage des médias présenté par Paul Amar le dimanche en direct et en public. Et la case quotidienne d'actu est renforcée par « C à dire », interview de 10 minutes menée en direct à 17 h 30 par Thierry Guerrier.

· Fiction Fidèle à son virage éditorial, France Télévisions se fait culturelle et costumée. Sur France 2, la nouvelle salve de la collection Maupassant précédera les téléfilms Guerre et Paix d'après Tolstoï et L'Affaire Ben Barka. Pour une fois, France 3 se la joue star avec une volière d'actrices d'excellente tenue : Isabelle Carré dans Maman est folle, Isabelle Adjani dans Figaro, et Emilie Dequenne dans Charlotte Corday.

Tout ce beau linge n'empêche pas Patrick de Carolis de négocier sec avec Nicolas Sarkozy pour avoir droit à une nouvelle coupure publicitaire. « Pas dans les magazines tels que "C dans l'air", précise le président, mais dans les jeux. » Réponse de l'Elysée-actionnaire dans quelques semaines.