Univision s'offre le site parodique The Onion (et ce n'est pas une blague)

MEDIAS Le groupe de télévision hispanophone veut rajeunir son audience...

P.B.
— 
Capture d'écran du site The Onion.
Capture d'écran du site The Onion. — THEONION

WTF. Le groupe de télévision hispanophone Univision a pris une participation de 40 % au capital du site parodique The Onion. Si la transaction a surpris beaucoup de monde, elle est au final plutôt logique : l’un cherchait du cash pour développer son offre vidéo et l’autre voulait rajeunir son audience.

Fondé en 1988 en version papier, The Onion est un site satirique qui ne publie que de fausses nouvelles, détournant l’actualité de manière humoristique. La formule a été reprise un peu partout dans le monde, notamment par Le Gorafi en France. Parmi ses titres les plus inspirés : « La CIA se rend compte qu’elle utilisait des Stabilos noirs toutes ces années », « Dieu répond aux prières d’un petit garçon. Il dit ''Non'' », « Des jouets rigolos interdits après la mort de trois enfants stupides » ou encore « Un noir réclame du changement ».

>> A lire aussi : La fermeture de Le Gorafi était bien un canular

25 millions de visiteurs uniques mensuels

Univision, dont le cœur de cible a beaucoup vieilli depuis 10 ans, alors que de nombreux enfants issus de l’immigration hispanique parlent mieux anglais qu’espagnol, veut rajeunir son audience et séduire les fameux « millenials ». The Onion était donc une cible intéressante, alors que plus de la moitié des 25 millions de visiteurs uniques mensuels a moins de 34 ans.

Le site satirique, lui, avait besoin de capitaux et d’un partenaire dans le monde de la télévision pour développer son offre vidéo, alors que ses précédentes expériences se sont soldées par des échecs. Au final, chacun devrait y trouver son compte.