Claire Chazal à la Fashion Week de Paris en octobre 2015
Claire Chazal à la Fashion Week de Paris en octobre 2015 — GUILLAUME COLLET/SIPA

MEDIAS

Claire Chazal annonce avoir «tourné la page du journal»

Dans « Le Parisien », Claire Chazal s’est confiée sur ses projets sur France Télévisions, sur son ancien poste et sur son nouveau salaire…

Claire Chazal s’apprête à ouvrir un nouveau chapitre. Ce lundi à 20h15, l’ex présentatrice du JT de TF1 débarque sur France 5, pour animer quotidiennement l’émission culturelle Entrée libre. A cette occasion, Claire Chazal s’est confiée dans les pages du Parisien, et a notamment annoncé avoir définitivement « tourné la page ».

« Quand on part, ça nous manque forcément »

Cinq mois après avoir présenté son tout dernier journal télévisé sur TF1 -après vingt-cinq années de bons et loyaux services-, Claire Chazal fait son retour sur le petit écran. A partir de ce lundi, elle présentera chaque jour Entrée libre, une émission culturelle sur France 5. « C’est un nouveau départ professionnel. J’en suis très heureuse », a expliqué au quotidien celle qui a violemment été remerciée de son JT en septembre dernier.

« Je savais que ça arriverait », reconnaît Claire Chazal, « mais ce fut quand même un choc. De quitter une rédaction exceptionnelle que j’aimais, un métier qui me passionnait… » Mais si elle avoue avoir senti un manque et s’être sentie quelquefois « inutile », comme lors des attentats de Paris, la présentatrice semble ne pas vouloir renouveler l’expérience, notamment pour la nouvelle chaîne d’info du service public. « C’est un projet passionnant. Mais je vais passer à autre chose. Je tourne la page du journal », explique-t-elle.

« Des chiffres fantaisistes qui ne correspondent pas à la réalité »

Visiblement ravie d’être aux commandes d’un nouveau programme, Claire Chazal a tenu tout de même à remettre les pendules à l’heure concernant les estimations de son nouveau salaire. Certains parlaient déjà de 45.000 euros par mois. « On est bien loin de ce qui a été dit de façon malveillante », recadre la présentatrice. « Ces chiffres totalement fantaisistes ne correspondent en rien à la réalité. Comme l’a précisé France Télévisions, le service public ne dépensera pas un centime de plus à cause de mon arrivée. Le différentiel de 20 % avec Laurent Goumarre est pris en charge par le producteur et ne pèse rien sur la chaîne ».

Si Claire Chazal n’apporte pas plus de précisions sur son salaire, elle promet par contre de présenter un nouveau visage aux téléspectateurs. « Ils vont découvrir ce que je suis, un être plus humain car moins figé dans le rôle de présentateur du journal, plus dans la vie », déclare-t-elle.