Canal+: Vivendi dément les rumeurs sur la chute du nombre d'abonnés

ÉCONOMIE Selon le groupe français, les abonnements sont en hausse de 20 % sur un an…

20 Minutes avec AFP

— 

Image d'illustration. Un téléviseur et une télécommande.
Image d'illustration. Un téléviseur et une télécommande. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Les jours se suivent et les polémiques s’enchaînent avec Canal +. Ce mardi matin, c’est la question du nombre d’abonnés qui fait réagir la chaîne cryptée. Face aux rumeurs laissant entendre que ce nombre était en recul, ce qui avait un « impact négatif » sur son cours en Bourse, Vivendi – qui détient Canal + – a annoncé dans un communiqué qu’« en réalité ce chiffre est en hausse de plus de 20 % » en septembre, par rapport à septembre 2014.

Vivendi n’a pas divulgué le chiffre des désabonnements, il est donc impossible de calculer l’évolution nette du solde d’abonnés.

Une plainte devrait être déposée

« Suite à la propagation de fausses informations concernant notamment la chute de 10 % du nombre d’abonnés de Canal + en septembre 2015 », Vivendi avait indiqué lundi qu’il « s’apprête » à déposer plainte « pour diffusion de fausses nouvelles ayant des conséquences boursières », a déclaré le groupe dans un communiqué.

Vivendi avait également demandé à l’Autorité des marchés financiers (AMF) une enquête. L’AMF a confirmé avoir reçu le courrier de Vivendi, sans faire d’autres commentaires.

L’action Vivendi a souffert lundi (-2,12 % à 21,48 euros) d’informations parues dans la presse évoquant une chute du nombre d’abonnés en septembre, dans un marché pourtant rester stable (+0,03 %).

Selon l’édition de dimanche du journal Le Parisien – Aujourd’hui en France, « la chute des abonnés (de Canal +) atteint 10 % en septembre alors même que la Coupe du monde de rugby bat son plein ».