«Furax», Canal+ appelle France Inter après un billet humoristique sur Bolloré

MEDIAS La chroniqueuse Charline Vanhoenacker affirme que la réaction de la chaîne cryptée a fait « [son] bonheur »…

A.G.

— 

La journaliste, animatrice et productrice Charline Vanhoenacker.
La journaliste, animatrice et productrice Charline Vanhoenacker. — BALTEL/SIPA

« Bolloré, l’humour il adore. C’est pour ça qu’il veut s’en occuper personnellement (…) L’esprit Canal c’est fini. Place au Saint-Esprit ! » Le billet d’humeur assassin de Charline Vanhoenacker sur France Inter taclant Vincent Bolloré pour la rentrée de Canal + a irrité le milliardaire breton. Si bien que la chaîne cryptée a appelé la direction de la radio publique après son passage à l’antenne.

C’est Charline Vanhoenacker en personne qui l’affirme. « Après mon sketch sur Bolloré, Canal + a appelé la direction de France Inter furax », a déclaré l’humoriste, invitée ce lundi de « Télérama dialogue », rencontre entre les journalistes du magazine, des invités du monde de la culture et le public. La chroniqueuse de France Inter a fait savoir que cela « avait fait [son] bonheur ».

Ce n’est pas la première fois depuis le début de la saison que le grand patron se plaint ainsi de sketchs sur lui, à en croire Pure Medias. Après une intervention du chroniqueur Bertrand Chameroy dans Touche pas à mon poste, Vincent Bolloré aurait demandé aux équipes du talk-show mené par Cyril Hanouna de ne plus parler de lui dans l’émission de D8 (qui appartient au groupe Canal +). Quid du Petit Journal de Canal + qui multiplie depuis des semaines les références à l’été meurtrier au sein de la chaîne cryptée ?

Straight outta Canal - Eric et Quentin du 07/09