Un projet de quotidien avorté

MEDIAS Finalement, pas de Bild en France...

AA

— 

Pas de Bild en France. Le projet de quotidien «low cost» (50 centimes d'euros) du groupe allemand Axel Springer est finalement abandonné.

Les particularismes français de distribution de la presse auraient officiellement rebuté les Allemands. Le réseau actuel compte 28.000 points de vente, soit un pour 2.000 habitants (en Allemagne, il y en a 1 pour 800 ). Springer en souhaitait au moins 10.000 de plus d'ici Noël mais cette demande a été jugée "irréalisable" par les messageries parisiennes qui prévoient, elles, 5.000 points de vente supplémentaires d'ici trois ans.
 
"Notre groupe est soucieux de pouvoir garantir à ses clients la sortie quotidienne de son journal, disponible dans un maximum de points de vente avec la meilleure qualité d'impression, explique un communiqué. Les spécificités historiques du marché français sont telles que nous ne pouvons être rassurés sur (ce point)".

Par ailleurs, le marché publicitaire exsangue a pu faire pencher la balance. Mais d’autres raisons, comme le récent investissement de Springer dans le site aufeminin.com, l'un des plus grand portails féminins sur le Net, sont aussi avancées.