« Pourquoi Hénaut n'entrerait-il pas au gouvernement ? »

©2007 20 minutes

— 

Michel Muller

Créateur de « Hénaut président », diffusé

sur Paris Première pendant

la campagne présidentielle.

La chaîne américaine HBO s'intéresserait

à « Hénaut président »,

votre programme court

sur la com' politique ?

Le producteur James Bruce, qui travaille parfois pour HBO, a mis une option sur 42 épisodes de « Hénaut ». Cela pourrait aboutir à une diffusion mais sur TBS, une autre chaîne câblée. Si cette option est transformée en contrat ferme, ce qu'on saura dans six mois, James Bruce pourrait aussi créer un

26 minutes. Il a préempté les formats, c'est-à-dire qu'il adapterait les scénarios à la sauce américaine pour les présidentielles de 2008. Il est possible que je fasse un tour aux Etats-Unis comme consultant, mais je pense que la version US ira plus loin dans la satire : les Américains ont atteint un niveau supérieur dans la communication politique, quand on voit les clips fous qu'ils font rien que pour dézinguer leurs adversaires.

Comment avez-vous

contacté Bruce ?

C'est quand même un coup de bol : Antoine Benguigui, un des auteurs, a prêté un DVD de « Hénaut » à un ami... qui connaissait James Bruce. Un beau jour, il y a trois mois, je reçois un coup de fil de là-bas pour me proposer un chat avec lui ! Depuis, mon coproducteur Calt négocie. J'ai jamais vu ça, les Américains bétonnent la moindre clause, jusqu'à la couleur des casquettes des acteurs. Par exemple, pour le 26 minutes, le contrat prévoit déjà qui sera au générique et dans quel ordre !

D'autres pays

sont-ils preneurs ?

Calt négocie actuellement avec le Québec pour une éventuelle diffusion sur Radio-Canada. Sinon, toutes les démocraties où il y a des élections où la com' politique entre en jeu sont des clientes potentielles !

Et en France,

que devient Hénaut ?

J'ai vu les responsables de Paris Première, lundi : pourquoi Hénaut, qui s'est loupé à la présidentielle, ne bénéficierait-il pas de l'ouverture de Nicolas Sarkozy ? Il entrerait au gouvernement ou à la com' de l'Elysée. J'aurai la réponse de Paris Première à la fin de la semaine. Ça a eu l'air de bien les faire marrer !