La fermeture de Le Gorafi était bien un canular

PRESSE Le site parodique les sites d’information a commis « une erreur de typo » et s’est surtout offert un joli buzz pour le lancement de son nouvel habillage…

A.D. avec AFP

— 

La nouvelle homepage du site Le Gorafi.
La nouvelle homepage du site Le Gorafi. — Capture d'écran/Le Gorafi

Un faux bad buzz, comme prévu. Le site satirique Le Gorafi a annoncé sa fermeture lundi, un canular lancé à l’occasion d’un simple « problème de maintenance » du site, selon un de ses partenaires.

Lundi matin, le site du Gorafi et son compte Twitter affirmaient : « Le Gorafi, c’est fini, merci de votre fidélité ». Le site ne donnait plus accès dans la journée à aucune page ni aux archives.

Interrogé par les médias, Sébastien Liébus, l’un de ses deux fondateurs, a répondu seulement en forme de boutade : « Il n’y a plus d’avenir dans la presse Internet, nous allons revenir au papier. Une bulle Internet est proche de l’explosion et les dégâts occasionnés seront sans précédent », a-t-il ajouté.

Un nouvel habillage pour le site

Le Gorafi utilisait pour son annonce une « redirection temporaire » vers une autre page, un choix technique qui préserve l’intégralité du site et qui laisse penser qu’il s’agit d’une blague de courte durée.

Comme Carambar, Le Gorafi a pu rappelé les valeurs et le fonds de commerce de la marque : le pastiche des médias et a fait parler de lui juste avant la rentrée…

Un « problème de maintenance » qui tombe à pic pour annoncer le lancement d’une nouvelle version du site.