Jérôme Fenoglio a été élu directeur du « Monde » par la rédaction

MEDIAS Le journaliste de 49 ans est actuellement numéro 2 du journal…

20 Minutes avec AFP

— 

Jérôme Fenoglio au siège du Monde à Paris, le 20 mai 2015
Jérôme Fenoglio au siège du Monde à Paris, le 20 mai 2015 — Fred Dufour AFP

Il sera bientôt numéro 1. Jérôme Fenoglio, actuel numéro 2 du journal, a été élu ce mardi directeur du Monde avec 68,4 % de votes positifs de la rédaction.

Le journaliste, âgé de 49 ans et qui a fait toute sa carrière au Monde, devait atteindre 60 % des suffrages. Il est nommé pour un mandat de six ans. Le 13 mai, sa candidature, sollicitée par les actionnaires alors qu’il n’était pas candidat, avait été rejetée par la rédaction. Une partie de la rédaction avait fustigé un processus de nomination « tronqué », ce qui s’était traduit par ce vote insuffisant. De plus, le projet de Jérôme Fenoglio avait été jugé par certains trop numérique et son équipe trop peu ouverte.

Malaise sur la gouvernance du journal

Le rejet de sa candidature avait ravivé le malaise sur la gouvernance du journal, après la démission, sous la pression de la rédaction en mai 2014, de Natalie Nougayrède, restée un an seulement en fonction.

Le lendemain de l’échec de Jérôme Fenoglio, Gilles van Kote, directeur par intérim, avait annoncé sa démission. Le journal n’avait, depuis, plus de numéro un. Contrairement à la première fois, où il avait été sollicité par les actionnaires alors qu’il n’était pas candidat, Jérôme Fenoglio a, cette fois-ci, formellement postulé.

Sixième directeur du journal depuis 2010

Il est le sixième directeur du Monde depuis 2010, date du rachat du journal par le trio « BNP », surnom donné au groupe des trois actionnaires, Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse.
 
Il succède à la dernière directrice élue, Natalie Nougayrède, qui avait obtenu 79,4 % des voix en 2013. Ses prédécesseurs, Erik Izraelewicz, brutalement décédé fin 2012, et Éric Fottorino, élu en 2008, avaient recueilli respectivement 74,25 % et 62,8 %.