Zoom sur «Zoom», la nouvelle appli de France TV

TELEVISION France Télévisions a lancé ce mardi l’application «Zoom», qui se veut une chaîne-sur-mesure à consommer sur mobile en fonction de ses goûts et de son temps… 

Annabelle Laurent

— 

FranceTV lance l'application
FranceTV lance l'application — FranceTV

Ce n’est «pas un lancement comme un autre», c’est «l’ouverture d’un nouveau front pionnier», ce mardi, Bruno Patino, directeur des programmes et des développements numériques de France Télévisions ne faisait pas dans la demi-mesure pour présenter Zoom, la nouvelle appli sur laquelle a travaillé le groupe pendant 18 mois. Zoom, c’est quoi? Le point en dix questions.

Zoom, c’est quoi?

Une application qui se veut une nouvelle façon de consommer les programmes de France Télévisions. Bruno Patino parle d’une «chaîne mobile de recommandation fondée sur vos goûts et vos habitudes d’utilisation.»

Concrètement, elle propose quoi?

Pas de contenu inédit, mais une nouvelle façon d’y accéder. Vous y trouvez deux choses: d’une part, une chaîne-sur-mesure, composée de contenus régis par un algorithme en fonction du temps dont vous disposez, et de vos préférences. A votre première connexion, vous indiquez vos thèmes de prédilection (info, culture, histoire, séries et fiction, talk show, sport…), les émissions qu’il y aurait dans votre chaîne idéale (de «Ce soir ou jamais» à «Roland-Garros»), et celles que vous ne voulez «surtout pas voir». Vous indiquez ensuite le temps que vous avez devant vous: 5, 10, 20 minutes, ou plus de temps. Votre «chaîne-sur-mesure» est ensuite accessible, et propose des extraits de programmes de France Télévisions correspondant a priori à vos goûts, et plus ou moins courts selon le temps qu’il vous reste encore à patienter chez le médecin…

Zoom propose d’autre part des «playlist éditoriales» composées par l’équipe éditoriale de Zoom et qui regroupent des extraits selon des thèmes, «Voyage, Voyaaage» (10 extraits, d'«Echappées belles» à «J'irai dormir chez vous»), «Se coucher moins bête», «L’essentiel d’On n’est pas couché», «A livre ouvert»

Pourquoi lancer cette nouvelle appli? Et Pluzz?

Lancée il y a 5 ans, Pluzz comptabilise plus d'un milliard de vues chaque mois et reste le «cœur de l’offre numérique de France TV», assure Bruno Patino. Il s’agissait ici de s’adresser à la génération smartphone. «Nous avions deux convictions: c’est le temps du mobile, et face à une offre pléthorique, c’est le temps de la recommandation, qu’elle soit humaine, algorithmique et via les réseaux sociaux. France TV devait être présent sur les trois», a expliqué le directeur du numérique. 

Une première impression?

Design épuré et lisible, facilité et rapidité d’accès, calcul de l'algorithme instantané pour avoir accès à sa sélection d'extraits, et affinement permanent grâce à la possibilité de dire si on aime ou non chaque extrait proposé. Les playlists éditoriales offrent un moyen original de découvrir de nouveaux contenus. Le seul problème étant qu'elles ne sont pas encore personnalisées en fonction des goûts. On avait indiqué ne pas vouloir entendre parler de Plus belle la vie, et voilà qu'une playlist PBLV apparaît... «Les playlists seront ajustées aux goûts à la prochaine mise à jour», nous assure Elodie Buronfosse, la directrice des contenus et services numériques de France TV. Viendront aussi plus tard la possibilité de mettre des vidéos en favoris et celle du mode hors-connexion. L'appli permet par ailleurs de basculer de l'extrait à l'intégralité de l'émission, mais pourquoi regarderait-on tout On n'est pas couché sur smartphone plutôt que tranquillement sur Pluzz? 

Il y a de la pub?

Oh oui. Un écran pub (en pré-roll) est apparu très vite à notre première connexion, à la troisième vidéo. France Télévisions dit avoir travaillé avec la régie pour «garantir un confort d’usage», et éviter le sentiment d’intrusion, mais donne le timing: la première pub apparaît à 2 minutes, et il n’y a pas plus d’un écran pub toutes les... 10 minutes.

Quand l’appli sera-t-elle disponible sur Android? 

Seulement - et c’est exclure pour l'instant des millions d’utilisateurs - «à la fin de l’année». Une version iPad est aussi prévue.

On peut partager les vidéos et extraits sur Twitter et Facebook? 

Etonnamment, pas encore (mais «bientôt»). Comme si ce n’était pas la priorité de l’application, ce qui semble surprenant à l’heure de la toute-puissance de Twitter et Facebook pour cultiver l’attention du public. 

Combien a coûté l’application? 

Bruno Patino a indiqué un investissement de 400.000 euros en 2014, et d’un peu moins d’un million d’euros en 2015.

Et les enfants? 

Aucun dessin animé ou programme pour enfants: FranceTV Zoom a fait le choix de ne pas s’adresser aux enfants de moins de 13 ans. Et rappelle l’existence des Zouzous et Ludo sur Pluzz.

Que fait France TV de mes données? 

Elle les collecte, pour son algorithme. Mais les «anonymise» et «ne les commercialise pas», «sauf exception avec accord demandé au préalable», a indiqué le groupe en rappelant la signature d’une charte «data-friendly».

Des images de l'appli par ici: