«Charlie Hebdo»: Patrick Pelloux salue «une décision de courage» de la part de Luz

MEDIAS L’urgentiste a commenté le départ de collègue du dessinateur au sein du journal satirique, annoncé officiellement ce mardi…

Dolores Bakela

— 

Patrick Pelloux le 3 mai à Paris
Patrick Pelloux le 3 mai à Paris — SADAKA EDMOND/SIPA

Voilà, c’est fini. Après les révélations de Médiapart samedi annonçant son prochain départ, Luz a dû officiellement confirmer qu’il quittera Charlie Hebdo à la rentrée. Le dessinateur de presse, qui sort la BD Catharsis ce jeudi s’est exprimé sur sa difficulté à être inspiré par l’actualité.

Patrick Pelloux, l’un de ses proches, a dit sur RTL « respecter sa décision qui est une décision artistique, amicale (…) une décision de courage tout à fait réfléchie ». Comme Riss, comme bon nombre des survivants, l’urgentiste rappelle qu’ils ont tous de « grands psycho-traumatismes » et essaient « de survivre ».

Luz en route pour l’étranger ?

Si Luz part, « il ne quitte pas le navire parce qu’on est tous solidaires de ce qui s’est passé », précise Patrick Pelloux qui a exprimé toute l’affection qu’il a pour l’homme, « riche d’une culture unique, la culture du dessin de presse, la culture artistique ». RTL a par ailleurs affirmé que Luz pourrait quitter la France.

 

Un point commun avec Jeannette Bougrab qui l’avait violemment attaqué parce qu’il avait décidé de ne plus dessiner Mahomet. Patrick Pelloux, au contraire, lui souhaite bon vent : « Je t’aime, mon frère. Et il est pas mort, il bande encore, et ça va être formidable ! »

Ces derniers jours ont été marqués par une restructuration du journal satirique intensément commentée dans les médias. Si bien que Riss et Eric Portheault, respectivement directeur de la publication et gérant, se sont fendus d’un communiqué pour éclaircir certains points notamment la situation de Zineb El Rhazoui, en conflit ouvert avec la rédaction suite à un courrier qu’elle avait reçu et l’état de santé financier de Charlie Hebdo, jugé source de conflit pour de nombreux commentateurs.
.