Rédaction sous pression (s) au « Journal du Dimanche »

©2007 20 minutes

— 

Deauville sans Espérandieu. Jusqu'alors en séminaire avec les cadres du groupe Lagardère dans la station balnéaire, le directeur de la rédaction du JDD a dû sécher le raout pour affronter hier une rédaction sous tension. Au menu de l'habituelle conférence de rédaction du mardi, un seul sujet : l'escamotage, à la demande présumée d'Arnaud Lagardère, actionnaire du journal, du papier indiquant que Cécilia Sarkozy n'avait pas voté au second tour (20 Minutes du 14 mai).

Des responsables de la rédaction ont reconnu des « pressions » sans en indiquer la provenance. La pression qui cache le rouleau compresseur puisqu'ils ont souligné qu'Espérandieu avait résisté sans faillir à de nombreuses tentatives d'ingérence durant la campagne électorale. Celui-ci, de son côté, a reconnu en AG « un coup de fil » insistant au sujet de l'article mais s'est refusé à livrer l'identité de son correspondant téléphonique. La Société des journalistes, réunie en AG après la conférence de rédaction, a envoyé hier après-midi une lettre ouverte à Arnaud Lagardère, pour dénoncer une « censure inacceptable ».

sur ww.20minutes.fr

Retrouvez plus d'infos sur le Web