Radio France: Une motion de défiance votée contre Mathieu Gallet

MEDIAS Les salariés grévistes de Radio France réclament la démission de leur PDG... 

A.L.
— 
Mathieu Gallet, le président de Radio France.
Mathieu Gallet, le président de Radio France. — ZIHNIOGLU KAMIL/SIPA

Les salariés grévistes de Radio France réclament le départ de Mathieu Gallet. Ils ont voté à la majorité ce vendredi, lors de leur assemblée générale, une motion de défiance contre le PDG de la Maison Ronde. Le Monde publie le texte en intégralité

A lire: Notre reportage auprès des salariés grévistes de Radio France 

«Il doit partir sans délai»

«Mathieu Gallet est totalement discrédité, écrivent les salariés grévistes. Il s'avère incapable de diriger Radio France et d'incarner les valeurs fortes et intangibles de la radio publique. Mathieu Gallet a dit que Radio France risquait de ne pas passer l'été. Lui doit partir sans délai». 

«Je ne démissionnerai pas, j'irai jusqu'au bout», a affirmé jeudi soir Mathieu Gallet sur iTELE, pour sa première interview depuis le début de conflit social. «J'ai été nommé il y a un peu plus d'un an par le CSA, à l'unanimité. Et seul le CSA peut me retirer mon mandat. (...) Le CSA m'a renouvelé sa confiance la semaine dernière», a-t-il lancé.

«Si on ne fait rien avant l’été, on déposera le bilan», affirme Mathieu Gallet

La grève reconduite jusqu'à mardi matin

Les syndicats annoncent par ailleurs que la grève est reconduite jusqu'à mardi matin.