Radio France: 15 jours de grève en 15 dates

RADIO Si vous n'avez pas suivi le mouvement social, passage en revue de tout ce qui s'est déjà passé et de ce qui va arriver dans les prochains jours...

Anne Demoulin

— 

La Maison de la radio, siège de Radio France, à Paris, en mars 2015.
La Maison de la radio, siège de Radio France, à Paris, en mars 2015. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Voici quinze jours que l'antenne de Radio France est perturbée. La grève, la plus longue qu’ait connue la Maison ronde depuis dix ans, a été conçue pour durer. Voici les dates clés.

20 janvier: Un déficit de 21,3 millions d’euros

Le budget 2015 de Radio France prévoit un déficit de 21,3 millions d'euros, du jamais vu! Le budget 2014 avait été voté à l'équilibre. Mais, depuis 2012, Radio France a subi une baisse de près de 9 millions d'euros de ses recettes, qui proviennent à 90% de la contribution à l'audiovisuel public.

11 février: 50 millions de déficit

Selon un document de travail de la direction de Radio France, Radio France fera face à un déficit de 50 millions d'euros en 2019 et à un trou dans la trésorerie de 288,7 millions d’euros. En cause, de nouvelles dépenses (comme les investissements liés aux nouveaux médias) et un chantier de réhabilitation, entrepris en 2009, qui devait coûter 333 millions et qui frôle les 584 millions! Un appel à la grève est lancé.

Tout comprendre sur la grève à Radio France

13 mars: Le dépôt des préavis de grève

Cinq des syndicats  (CFDT, CGT, SNFORT, SUD et l’UNSA) déposent des préavis de grève illimitée.

16 mars: Les préavis de grève sont rendus publics

Les préavis de grève sont rendus publics le 16 mars.

18 mars: Le bureau à 100.000 euros de Mathieu Gallet

Le Canard Enchaîné publie les premières révélations sur des dépenses attribuées à Matthieu Gallet. Ces articles attisent la colère des salariés, mais n’ont pas déclenché la grève. L'Inspection générale des Finances ouvre une enquête sur les dépenses de la présidence, de la direction générale et du comité directeur.

19 mars: Premier jour de grève

Le plan d’économies sur lequel planchela direction, qui envisage la suppression d’un orchestre, la refonte des modes de production, la fermeture de certaines ondes, et la diminution des effectifs, inquiète les salariés.

20 mars: Mathieu Gallet s’explique

Les grévistes s’opposent au plan de «retour à l’équilibre» proposé. Mathieu Gallet s’explique sur la polémique liée à la rénovation à grands frais.

24 mars: Un plan de départ volontaire

La direction de Radio France annonce lors d'un CCE extraordinaire qu'elle travaille sur un plan de départs volontaires de 200 à 300 salariés seniors, afin d'économiser 24 millions d'euros de masse salariale d'ici  à 2019. Cela confirme les craintes des syndicats.

25 mars: Mathieu Gallet est convoqué par Fleur Pellerin

Le dialogue entre la direction et les syndicats est dans l’impasse. Au ministère de la Culture, qui exerce la tutelle sur Radio France, Fleur Pellerin exige que le PDG lui remette «sous 15 jours» un projet «précis».  

27 mars: «Il faut que cette grève s'arrête», déclare Manuel Valls

Le Premier ministre déclare qu'il faut «que cette grève s'arrête» et que Mathieu Gallet doit «assumer pleinement ses responsabilités».

30 mars: L’appel de la SDJ

La Société des journalistes de Radio France appelle l’Etat à «s’acquitter de ce qu’il doit à la radio publique», dans une tribune publiée lundi.

1er avril: Pas de blague, on rend sa copie

La Cour des Comptes publie son rapport, dont les principales recommandations ont été dévoilées la veille. De son côté, Mathieu Gallet, PDG de Radio France, remet au ministère  de la Culture son projet stratégique finalisé à la suite des discussions qui se sont tenues depuis l’été dernier avec les autorités de tutelle.

2 avril: Mathieu Gallet est convoqué à nouveau par Fleur Pellerin

Tandis que Matthieu Gallet sera auditionné par Fleur Pellerin, les grévistes parisiens, rejoints par des salariés des locales de France Bleu, iront rencontrer le député Patrick Bloche, le président de la commission des Affaires culturelles et de l'éducation à l’Assemblée Nationale.

3 avril: La SNJ rejoint la grève

La SNJ a déposé un préavis de grève et appelle les journalistes à cesser le travail massivement. Le SNJ n'avait pas encore appelé à cette grève.

4 avril: A la rencontre des auditeurs

De 16h à 19h,une rencontre entre les salariés (CDI, CDD, cachetiers...) de Radio France et leurs auditeurs est organisée au Grand Parquet à Paris (18e).