Crash d'un A320 dans les Alpes: L'Espagne s'interroge, l'Allemagne «sous le choc»

PRESSE L'avion transportait 67 Allemands et 45 Espagnols, les unes ce mercredi des principaux titres dans ces deux pays...

Anne Demoulin

— 

Les Unes des journaux allemands et espagnols le mercredi 25 mars 2015.
Les Unes des journaux allemands et espagnols le mercredi 25 mars 2015. — 20 Minutes

L’Europe est en deuil. L'avion qui s’est écrasé en France, effectuait la liaison Barcelone-Düsseldorf. Il transportait 144 passagers et six membres d'équipage, dont 67 Allemands et 45 Espagnols. Le crash de l’Airbus A320 de Germanwings, survenu ce mercredi, fait bien évidemment la une des journaux en Allemagne et en Espagne. Les principaux titres.

Sobriété et questionnement en Espagne

Les quotidiens El Mundo et El Pais  s’interrogent. «L'avion est resté huit minutes en chute libre sans donner l'alarme» titre le premier, «L’avion s’est écrasé sur les Alpes sans sonner l’alarme», souligne le second.

Un titre sobre et informatif pour La Vanguardia : «Catastrophe aérienne dans les Alpes».«Tragédie dans les Alpes : 100 vies», déplore La Razon.

 «Vol sans destination»,  regrette encore ABC.

L’Allemagne sous le choc

«150 morts dans un crash d’avion en France», titre aussi sobrement le Frankfurter Allgemeine Zeitung, tout comme le quotidien allemand publié à Berlin Die Tageszeitung, qui constate: «Jamais arrivé».Pour le Berliner Morgenpost, les Allemands sont «Sous le choc!».

Et Die Welt souligne que  «La souffrance est incommensurable».