VIDEO. Radio France: Mathieu Gallet convoqué par la ministre de la Culture Fleur Pellerin

SOCIAL Dans un climat tendu, la ministre de la Culture met la pression sur le patron du groupe radiophonique publique...

Anne Demoulin
— 
Le président de Radio France Mathieu Gallet le 14 novembre 2014 à Paris
Le président de Radio France Mathieu Gallet le 14 novembre 2014 à Paris — Loic Venance AFP

Septième jour de grève à Radio France ce mercredi, le plus long mouvement social de l’entreprise depuis dix ans. Le dialogue entre la direction et les syndicats est dans l’impasse. Au ministère de la Culture, qui exerce la tutelle sur Radio France, Fleur Pellerin souhaite rapidement une issue. La ministre de la Culture a «convoqué» mercredi Mathieu Gallet, elle exige «sous 15 jours» un projet «précis».  

«Les propositions ne sont pas toutes fermes ou abouties»

«Je veux conclure ce travail en avril. Mais pour cela, je dois pouvoir me prononcer sur un projet stratégique et financier stable, documenté et incarné. A ce stade, les propositions qui m’ont été faites ne sont pas toutes fermes ou abouties», assure Fleur Pellerin, selon nos confrères du Monde.

Les tensions se sont encore durcies ce mardi à Radio France quand la direction a confirmé l’hypothèse d’un plan de départs volontaires destiné aux seniors, qui concernerait 200 à 300 salariés, lors d’un comité central d’entreprise (CCE). «Nous expertisons les solutions pour sortir de cette impasse financière due aux retards du chantier, qui cristallise tous les problèmes, pour que Radio France puisse passer à autre chose», annonce la ministre.

Les révélations du Canard Enchaîné sur les dépenses du PDG du groupe audiovisuel public -100.000 euros pour la rénovation de son bureau, et 90.000 euros pour un consultant en communication, Didier Pingaud- n'ont pas amélioré le dialogue dans la maison ronde. «Nous avons immédiatement diligenté une enquête de l’inspection générale des finances concernant les dépenses de l’ensemble du comité exécutif, dont les résultats seront connus très rapidement», a rappelé à ce sujet Fleur Pellerin.