Mathieu Gallet: Et maintenant, le conseiller en communication à 90.000 euros

RADIO FRANCE Après le bureau à 100.000 euros, de nouvelles dépenses du président de la radio publique sont épinglées en pleine grève…

Alice Coffin (avec W. M.)
— 
La une du Canard Enchaîné du mercredi 25 mars 2015
La une du Canard Enchaîné du mercredi 25 mars 2015 — Capture d'écran du site du Canard Enchaîné

L’homme sans com’. Mathieu Gallet aurait peut-être dû suivre le titre de l’ouvrage publié par Denis Pingaud, son actuel conseiller en communication, si on en croit les nouvelles révélations du Canard Enchaîné à paraître mercredi.

Septième jour de grève

Selon des informations de l’hebdomadaire, rapportées par Ozap, Mathieu Gallet aurait lors de son arrivée à la présidence de Radio France, en 2014, fait débourser 90.000 euros à la Maison ronde pour s’octroyer les services de ce conseiller en communication, ancien d’Euro RSCG.

Ce, sans respecter les règles de mise en concurrence des entreprises publiques nécessaires à la signature de contrat extérieur, et alors que Radio France dispose déjà de son propre service de communication.

Radio France dément

De nouvelles informations qui risquent de fragiliser un peu plus la position de Mathieu Gallet à la tête de Radio France, alors que les syndicats de ce service public ont décidé de reconduire leur grève mercredi, pour un septième jour consécutif, après l'annonce d'un possible plan de départs volontaires pour 200 à 300 salariés seniors.

Contactée par 20 Minutes, la direction de Radio France dément l'ensemble de ces informations publiées par le palmipède et dénonce «un acharnement». «Concernant le contrat d’un consultant extérieur auprès de la présidence, il a été conclu en juin 2014 pour une durée d’une année après avis de la direction des affaires juridiques, en remplacement de deux contrats de conseil de la précédente présidence d'un montant équivalent. Au bout d’un an il sera remis en concurrence», fait savoir le groupe.