Radio France: La play-list de grève fait des auditeurs heureux

RADIO Didier Varrod, directeur de la programmation musicale sur France Inter, explique à «20 Minutes» comment est fabriquée cette play-list appréciée par de nombreux auditeurs...

Joel Metreau

— 

Didier Varrod, directeur de la programmation musicale sur France Inter, en 2013.
Didier Varrod, directeur de la programmation musicale sur France Inter, en 2013. — MEUNIER AURELIEN/SIPA

Pendant la grève, la musique continue. Ce lundi matin, les auditeurs de France Inter pouvaient par exemple découvrir la pépite I Got The Blues de Labi Siffre entre Les plus belles lettres de Da Silva et La Porte Bonheur d’Ibrahim Maalouf et Oxmo Puccino. Sur les antennes de Radio France, dont les émissions sont perturbées depuis six jours par des arrêts de travail, des morceaux de musique ont pris la relève. Cette play-list musicale est très appréciée des auditeurs.

Sur Twitter, de nombreux internautes manifestent leur satisfaction. A ceux qui se demandent où on peut retrouver la play-list, ça se passe en cliquant par ici. Avant de partir en congés, vendredi dernier, Didier Varrod, directeur de la programmation musicale de France Inter, avait travaillé sur cette play-list avec son équipe de cinq programmateurs. Joint ce mardi par 20 Minutes, il se déclare surpris «des réactions hallucinantes, qui mettent en lumière notre travail, pas toujours perceptible durant l’année. Les auditeurs se rendent compte de la diversité musicale». Rock, chanson, hip-hop, jazz…

Programme de secours

Chaque programmateur «a la responsabilité d'imaginer cinq heures de programmes, sauf un qui n'en réalise que quatre pour faire 24 heures», a expliqué Didier Varrod dans une interview publiée lundi sur le site de France Inter: «Les secrets de la play-list de grève». Sauf que l’intitulé exact, ce serait plutôt « programme de secours », précise Didier Varrod à 20 Minutes. Car il est destiné aussi à être diffusé «en cas de problèmes techniques. S’il y a un gros blanc à la radio, le programme de secours se déclenche automatiquement après une dizaine de secondes».

Mise à jour tous les quatre mois

Cette play-list, remise à jour tous les quatre mois, repose notamment sur une play-list de 80 nouveautés: «Soit 35 titres francophones, 35 internationaux et ensuite du buzz ou de l’actu, c'est-à-dire un titre parvenu par le Net, un EP auto-produit, un vinyle…», pointe le directeur. En théorie, aucun titre ne doit être diffusé plus d'une fois en 24 heures. «Mais si c’était deux fois dans la journée, il y aurait au moins un écart de cinq à six heures», explique Didier Varrod. Et pour ceux qui auraient besoin de découvrir davantage le son Inter, deux disques ont été édités les années précédentes: «L’Esprit Inter» souffle sur deux compilations. Histoire de prolonger le son des jours de grève.