« Todas las derechas en una »

©2007 20 minutes

— 

Heureux électeurs sarkophiles. En misant un simple bulletin sur le candidat de l'UMP, ils ont gagné un super-méga-lot de printemps : « toutes les droites en une ». La « légitimiste », plus connue aujourd'hui sous la forme du vote lepéniste, la bonapartiste, qui s'accorde « au tempérament » de Sarkozy. Et « l'orléaniste », pour ses idées libérales et la lichette de vote centriste. Le quotidien espagnol El Païs décrit aussi le spleen des rues du Marais, quartier ayant voté Royal. Dans le fief des « bohemios burgueses » (bobo, en version iberico), c'est tristesse et résignation.