Facebook, source d'infos numéro un des jeunes Américains

ETUDE Selon une enquête, 88 % des personnes interrogées, âgées de 18 à 34 ans, préfèrent le réseau social à la presse....

20 Minutes avec agences

— 

Illustration sur le réseau social Facebook.
Illustration sur le réseau social Facebook. — M.Libert / 20 Minutes

L'idée reçue selon laquelle les jeunes ne s'intéressent pas au monde qui les entoure est balayée par une récente étude américaine. Elle révèle même que les jeunes Américains auraient tendance à suivre l'actualité de près, notamment via les réseaux sociaux.Cette enquête publiée lundi a été menée par l'American Press Institute et l'Associated Press-NORC Center for Public Affairs Research, deux organisations de recherche autour du journaliseme.

60% des sondés avouent «être tombés» sur une information

Dans le détail, 85% des 1.046 personnes intérrogées, âgées de 18 à 34 ans, estiment que se tenir au courant de l'actualité est important et 69% d'entre eux déclarent s'informer quotidiennement.

Selon les chercheurs, les plus jeunes préfèrent, contrairement à leurs parents, laisser l'information venir à eux en surfant sur Internet. Ainsi, 60% des sondés avouent «être tombés» sur une information pendant une autre activité.

«Un droit civique, plutôt qu'un bien civique»

Par ailleurs, l'étude démontre que les jeunes se détournent de la manière traditionnelle de s'informer: 88% des jeunes américains préfèrent Facebook, (source principale pour 13 des 24 sujets d'actualité) à la presse papier (12% des sondés en ont acheté un l'année passée) et aux sites traditionnels d'informations.

Faire de Facebook un journal: L'ambition qui inquiète la presse

Enfin, les jeunes seraient friands d'information dite gratuite. D'après eux, «l'information étant importante pour la démocratie, ils ne devraient pas avoir à la payer (...). Cela devrait être davantage un droit civique qu'un bien civique».