Course contre la montre pour livrer « La prise de l'Elysée »

©2007 20 minutes

— 

Tic-tac, tic-tac. Pour Serge Moati, la journée d'aujourd'hui va passer vite. Car sa société de production Image et Compagnie doit livrer le film La Prise de l'Elysée à France 3 à 17 heures. Dernier carat : le documentaire est diffusé à 20 h 50, et il faut encore y inclure les images de la victoire de Nicolas Sarkozy. « Des scooters ont rapatrié les images vers nos bureaux au fur et à mesure », précise la productrice Aurélie Juan.

Une autre course contre la montre, celle de quatre mois de combat électoral, sert de fil rouge au film. J-56, J-30, le temps file sur les forums participatifs, les distributions de tracts, les visites dans les marchés. Peu à peu, Moati révèle une réalité oubliée, l'humanité des élus. Roselyne Bachelot (UMP), ravie du 22 avril, peut lancer un joyeux bras d'honneur à des militants PS... qui en sourient. Autre camp, autre pépite, André Vallini (PS) qui conjure l'ennui mortel d'un meeting : « pour réussir en politique, faut réussir à beaucoup s'emmerder, glisse-t-il à son voisin Vincent Peillon. A la fin, c'est celui qui s'emmerde le plus qui a gagné. » Les deux larrons gloussent comme des collégiennes dissipées. « Je filme les élus depuis 1986, et j'éprouve de la tendresse pour le dévouement de la jeune génération », confesse Moati. Car pour trouver sa voie, le réalisateur a cultivé ses défauts : l'empathie, celle-là même qu'on lui a si souvent reprochée, sert de clé de voûte à son travail. Est-ce par peur de ce regard libre que les principaux candidats, Le Pen mis à part, ont empêché Moati de les approcher ? « Le verrouillage de la communication professionnalisée atteint des cimes », confirme l'intéressé.

Finalement, c'est un mal pour un bien. Forcé à se rabattre sur des sous-officiers tels Nadine Morano (UMP), Jean-Christophe Lagarde (UDF) ou Claude Bartolone (PS), Serge Moati donne à voir un croquis de campagne plus subtil qu'un banal affrontement politique. Une pièce du « portrait de France » qu'il ambitionne de dessiner depuis toujours.