«Charlie Hebdo»: Le dessinateur Pétillon rejoint l'équipe

PRESSE Il s'agit du premier numéro depuis celui paru le 14 janvier et qui a été diffusé à 8 millions d'exemplaires...

J.M.

— 

La Une du numéro 1179 de Charlie Hebdo. Lancer le diaporama
La Une du numéro 1179 de Charlie Hebdo. — Charlie Hebdo / Luz

La nouvelle Une de Charlie est tombée. Pas de Mahomet cette fois-ci. La couverture du numéro du 25 février a été dévoilée ce lundi par le site de Libération, qui héberge la rédaction du journal satirique. Il s’agit d’un dessin de Luz, un des membres historiques du journal, épargné par les attaques qui ont tué douze personnes le 7 janvier dernier.

Sur fond rouge sang, un chien s’enfuit en tenant un exemplaire de Charlie Hebdo dans la gueule: il est poursuivi par une meute de canidés dont des visages appartiennent à Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy, le pape François, un terroriste, un banquier… Au-dessus de la mêlée émerge un micro siglé BFM. «… C’est reparti !», est-il écrit en légende.

Dans son article qui présente la couverture, Libération revient sur le contenu du numéro, qui sera tiré à 2,5 millions d'exemplaires après six semaines d'absence. «J’ai eu du mal à écrire, je ne savais pas s’il fallait reparler de l’attentat ou pas… Finalement, j’ai choisi la grippe!», a confié l'urgentiste Patrice Pelloux au quotidien. Dans la nuit de dimanche à lundi, le chroniqueur avait évoqué sur Twitter «un bouclage dans une très bonne ambiance» et un numéro «excellent et sans concession».

Deux nouveaux dessinateurs: Pétillon et Dilem

Au sommaire du numéro: «Une interview du nouveau ministre grec des Finances Yanis Varoufakis, DSK, Copenhague, le salon de l’Agriculture, la profanation d’un cimetière juif...», précise Libération. On apprend également que deux dessinateurs ont rejoint Charlie Hebdo

René Pétillon, en 2010. - sipa

 

D'abord René Pétillon, créateur du personnage emblématique Jack Palmer. Son album L'Enquête Corse avait reçu le Prix du meilleur album au festival d'Angoulême en 2001. Il avait également été adapté au cinéma par Alain Berberian avec Christian Clavier et Jean Reno dans les rôles principaux. Né le 12 décembre 1945, c'est un collaborateur du Canard Enchaîné.

Ali Dilem, 47 ans, est également un des nouveaux dessinateurs de Charlie Hebdo. Ce dessinateur de presse algérien contribue au journal algérien La Liberté, mais aussi à l'émission Kiosque sur TV5 Monde. Dans une interview à RFI, au lendemain des attentats, le dessinateur qualifiait les attaques visant Charlie Hebdo de «barbarie extrême».