Arthur va porter plainte contre le journaliste Patrick Cohen pour «diffamation»

MEDIAS Lundi matin sur France Inter, le journaliste a épinglé l’opération financière réalisée par l’animateur de TF1 en revendant ses parts dans la société Coyote…

A.G.
— 
L'animateur Arthur dans "Vendredi tout est permis" sur TF1.
L'animateur Arthur dans "Vendredi tout est permis" sur TF1. — TF1

Arthur n’a pas du tout apprécié la chronique de Patrick Cohen sur France Inter lundi matin. Après un édito dénonçant la bonne opération financière réalisée par l’animateur de TF1, qui a revendu 10% de ses parts dans la société Coyote (spécialisée dans les assistants d’aide à la conduite), ce dernier a décidé de porter plainte pour diffamation contre le journaliste.



Le billet de Patrick Cohen : "Coyote, l'autre... par franceinter

Selon BFM, l’animateur télé a réussi à tripler son investissement initial en revendant ses parts, récoltant 12 millions d’euros. Or, Arthur n’a payé aucun impôt en France sur cette plus-value car il a transféré ses actions Coyote vers sa holding au Luxembourg.

C’est sur ce point que Patrick Cohen est revenu de manière sarcastique sur France Inter lundi matin. «Et ces 8 millions d’euros de plus-value, ça fait combien dans les caisses de l’Etat? Ça fait zéro, puisqu’Arthur a logé sa holding au Luxembourg. Et ça fait zéro payé par Arthur, puisque les plus-values de ce genre n’y sont pas imposées du tout.»

Lundi soir, Me Olivier Pardo, l'avocat d’Arthur, (alias Jacques Essebag), a déclaré: «Sur France Inter ce matin, monsieur Patrick Cohen a tenu des propos gravement diffamatoires à l'encontre d’Arthur, l'accusant faussement d'évasion fiscale et de trafic d'influence ce qui constituent des délits (…) Une plainte en diffamation sera déposée dans les prochains jours. Arthur, ne laissera plus son honneur bafoué et agira à l'encontre de tous ceux qui diffuseront de fausses informations.»

pic.twitter.com/NKFwn6K35f
— Arthur_Officiel (@Arthur_Officiel) February 9, 2015