François Hollande, rédacteur en chef d’un jour

PRESSE Le président de la République a piloté la conférence de rédaction de «Mon Quotidien» et de «L'Actu», avant de répondre aux questions des jeunes lecteurs...

Anne Demoulin
— 
François Hollande à la rédaction de «Mon Quotidien» et de de «L'Actu».
François Hollande à la rédaction de «Mon Quotidien» et de de «L'Actu». — DE LA MAURIVIERE-POOL/SIPA

Vis ma vie de rédacteur en chef! François Hollande est devenu ce jeudi le rédacteur en chef exceptionnel de Mon Quotidien, journal destiné aux 10-14 ans et de L’Actu, destiné aux 14-18 ans. Après avoir dirigé la conférence de rédaction, le président de la république a répondu aux questions des jeunes lecteurs. Ces numéros spéciaux sont disponibles gratuitement sur monquotidien.fr et l-actu.fr, et dans les kiosques dès samedi.

«L’actualité atroce des adultes»

«La rédaction propose cet exercice à chaque président élu. François Hollande a accepté il y a trois mois», explique François Dufour, le rédacteur en chef de Mon Quotidien, qui sur son compte Twitter a posté quelques moments de cette journée particulière.

Le chef de l’Etat a passé deux heures à la rédaction. «La première heure, il a pris ma place et a dirigé la conférence de rédaction. Il a discuté des sujets, des photos avec les journalistes », confie François Dufour. 

Une pastille «Choisi par François Hollande» indique sur Mon Quotidien aux lecteurs les sujets qu’il a validés, tels que le travail des chiens du GIGN, la découverte d’un requin historique ou encore les effets du réchauffement climatique sur les côtes de l’Ouest. «Le président a insisté sur une chose: il ne voulait pas que le journal reflète uniquement l’actualité atroce des adultes, mais s’adresse à un jeune lecteur», précise François Dufour.

«Qu’aimeriez-vous faire si vous aviez les pouvoirs de Harry Potter ?»

«François Hollande connaît très bien Mon Quotidien car ses enfants y étaient abonnés il y a 15-20 ans. On a senti qu’il l’avait lu en famille et il était aussi compétent que moi», se réjouit François Dufour.

Le président a ensuite répondu aux questions de six lecteurs âgés de 10 à 17 ans. François Hollande a répondu à des questions coutumières telles que «Quelles mesures proposez-vous pour que l’école soit un lieu où l’on vit bien ensemble, malgré nos différences?» ou «Allez-vous supprimer les notes à l’école?», mais aussi plus inattendues comme «Qu’aimeriez-vous faire si vous aviez les pouvoirs de Harry Potter?».