Une de «Charlie Hebdo»: Plusieurs médias étrangers ne se sont pas risqués à publier la caricature de Mahomet

MEDIAS La Une du numéro «des survivants» fait l’objet de nombreux articles. Mais certains titres l’évoquent sans montrer la nouvelle caricature de Mahomet…

Anaëlle Grondin

— 

Le «New York Times» parle de la une du numéro 1178 de «Charlie Hebdo» sans jamais publier la caricature de Mahomet en couverture.
Le «New York Times» parle de la une du numéro 1178 de «Charlie Hebdo» sans jamais publier la caricature de Mahomet en couverture. — Capture d'écran 20 Minutes / New York Times

En une du numéro de Charlie Hebdo de ce mercredi, Mahomet laisse échapper une larme en proclamant «Je suis Charlie». Cible des islamistes pour avoir souvent caricaturé le prophète, la rédaction du journal satirique a ainsi choisi de conserver son ton impertinent et de garder l’esprit Charlie

Très attendu, ce numéro 1.178 qui sera tiré en trois millions d’exemplaires intéresse également les médias étrangers, qui n’ont pas manqué une miette des événements tragiques de la semaine dernière. CNN, CBS News, le New York Times, USA Today, The Guardian, le Wall Street Journal… Les titres anglo-saxons informent tous ce mardi leurs lecteurs que Charlie Hebdo a choisi une nouvelle caricature de Mahomet pour la une de son premier numéro après l’attentat qui a décimé la rédaction du journal satirique. Mais une épineuse question s’est posée: doit-on relayer cette couverture, qui risque d'offenser certains lecteurs? Résultat: les médias étrangers ne sont pas aussi nombreux que les médias français à relayer la une.

Au Royaume-Uni, le Telegraph et le Times ont choisi de ne pas diffuser la caricature.

En revanche, The Guardian et The Independent l’ont publiée. Mais en prenant des gants. Les deux titres n’ont pas utilisé la une du journal en illustration de leur article sur la fameuse couverture, mais l’ont insérée à côté du texte dans une version miniature. Par ailleurs, ils ont publié une note en tête d’article pour prévenir que «l’article contient une image de la couverture du magazine, que certaines personnes pourraient trouver offensante», peut-on lire dans le cas du Guardian.

Aux Etats-Unis, le Wall Street Journal est l’un des rares journaux anglo-saxons à publier la couverture en illustration d’article.

USA Today et le Washington Post ont également diffusé la une du journal satirique, mais dans le corps du texte et non en tête de page.

Le New York Times ne l’a pas fait du tout, estimant que le quotidien «devait prendre en compte les sensibilités des lecteurs».

Le journal avait déjà publié un article le 8 janvier pour expliquer pourquoi il avait choisi de ne pas diffuser de caricatures du prophète.

De la même manière, les grandes chaînes d’informations CNN et NBC n’ont diffusé la une de Charlie Hebdo nulle part. CBS a été la seule à le faire sur son site Internet et en grand… mais en fin d’article.

>> Cinq choses à savoir sur le numéro de Charlie Hebdo à paraître ce mercredi