«Siné Mensuel» appelle à acheter «Charlie Hebdo» malgré le passif

PRESSE Dans son édition spéciale de mercredi, le journal créé par Siné appelle à soutenir l'hebdo visé par un attentat le 7 janvier...

Benjamin Chapon

— 

Siné aux obsèques de Cavanna le 6 février 2014
Siné aux obsèques de Cavanna le 6 février 2014 — CAU ANTOINE/SIPA

«Entre Charlie et nous, il y a des amitiés, des rencontres, des souvenirs. Des engueulades, aussi. Aujourd’hui, la seule réponse possible au chagrin et à la colère était de nous mettre au boulot. Toute l’équipe de Siné Mensuel a dessiné et écrit pour proposer ce hors-série: "Achetez Charlie".» Dans un communiqué, l’équipe de Siné Mensuel explicite le sens de la une de leur hors-série du 14 janvier.

Dès le lendemain des attaques qui ont frappé la rédaction de Charlie Hebdo, le 7 janvier, Siné avait dit son émotion dans un message sur son compte Facebook. Créateur de Siné Mensuel, le dessinateur actuellement hospitalisé avait quitté Charlie Hebdo après un violent différend avec son directeur de l’époque, Philippe Val. Siné avait alors été accusé d’antisémitisme pour une chronique sur Jean Sarkozy.

Lourd passif

En 2008, un procès avait opposé Siné à la société éditrice de Charlie Hebdo après son licenciement. Après un procès et un appel, Siné avait obtenu 90.000 euros de dommages et intérêts pour rupture abusive de contrat. Cité à comparaître pour incitation à la haine raciale par la Licra, Siné est relaxé le 24 février 2009, les juges considérant qu’il avait usé de son droit à la satire.

Siné avait créé Siné Hebdo en 2008 après avoir été licencié de Charlie Hebdo. Devenue mensuelle, faute de lecteurs, la publication dirigée par Siné accueillera dans son édition de mercredi huit pages de dessins réalisés en hommage aux dessinateurs assassinés le 7 janvier.