Rire et Chansons fait une mauvaise blague sur le viol

RADIO La «plus masculine des radios» a diffusé sur sa page Facebook une infographie censée être humoristique...

Anne Demoulin

— 

Le logio de la station Rire et Chansons.
Le logio de la station Rire et Chansons. — LEROUX PHILIPPE/SIPA

Rire et Chansons a diffusé sur sa page Facebook une infographie censée être humoristique et titrée «Les rapports amoureux plus efficaces que la salle de sport». L’affichette, qui établie le lien entre la dépense des calories et les rapports sexuels, fait aussi référence à des rapports sexuels non consentis. Une plaisanterie de mauvais goût qui a été vite retirée, à la suite de réactions négatives sur les réseaux sociaux.

«Retirer ses vêtements sans son consentement»

«Retirer ses vêtements avec son consentement: 18 cal / sans son consentement: 173 cal / sans son consentement et en vous apercevant qu'il ne s'agit pas de votre femme: 1202 cal», annonce ainsi le texte soi-disant drôle.

«Une incitation au viol en toute décontraction», «pour Rire et Chansons, l'incitation au viol c'est LOL», a rapidement réagi la journaliste Sophie Gourion sur son blog.

 

Un malencontreux raté? Non, selon Sophie Gourion, qui énumère les ressorts sexistes utilisés par Rire et Chansons - présentée sur le site du groupe NRJ, auquel elle appartient, comme «la plus masculine des radios» - comme la vue en coupe d'un «cerveau de femme» où les larges zones associées à «l'envie de mariage» cohabite avec le petit «neurone du sens de l'orientation».