La directrice de «Closer» justifie l’outing de Florian Philippot par «le droit à la peoplisation des homosexuels»

PEOPLE Laurence Pieau, directrice de la rédaction de «Closer», a justifié le reportage révélant l’homosexualité de Florian Philippot…

B.C.

— 

Une de Closer du 12 décembre 2014 révélant l'homosexualité de Florian Philippot
Une de Closer du 12 décembre 2014 révélant l'homosexualité de Florian Philippot — closer

Après les réactions outrées de nombreuses personnalités médiatiques et politiques, Laurence Pieau, directrice de la rédaction de Closer, a justifié le reportage de son hebdomadaire révélant la relation homosexuelle entre Florian Philippot, cadre du Front national, et un journaliste télé.

Laurence Pieau était au micro de Jean-Marc Morandini, sur Europe 1, et a avancé l’audacieux concept du «droit à la peoplisation» des homosexuels et des politiques, notamment les membres du Front national, et a expliqué ne pas faire de différence, dans le traitement journalistique entre couples homosexuels et hétérosexuels.

Un secret de polichinelle
 

La directrice de Closer a aussi rappelé que «l’homosexualité de Florian Philippot était presque de notoriété publique». De nombreux journalistes ont réagi sur Twitter à l’article de Closer en rappelant qu’il s’agissait d’un secret de polichinelle dans les rédactions.

Interrogée sur un possible procès intenté à Closer par Florian Philippot et son compagnon, Laurence Pieau s’est dite sereine, estimant que «l’article n’est pas dégradant.»