PPDA arrête le 20 heures

— 

Interrogé pour savoir s'il s'agissait de "disperser à tout vent parce que les élections arrivent" et sur le financement de ces mesures, M. de Villepin a souligné qu'il entendait "agir dans un esprit de responsabilité. Il ne s'agit pas de dilapider l'argent des Français", précisant que ces mesures seraient financées par des économies réalisées par le gouvernement.
Interrogé pour savoir s'il s'agissait de "disperser à tout vent parce que les élections arrivent" et sur le financement de ces mesures, M. de Villepin a souligné qu'il entendait "agir dans un esprit de responsabilité. Il ne s'agit pas de dilapider l'argent des Français", précisant que ces mesures seraient financées par des économies réalisées par le gouvernement. — Jacques Demarthon AFP

Notre PPDA national, à la tête du journal télévisé de TF1 depuis vingt ans, arrêtera de présenter le 20 heures après l’élection présidentielle. Mais… pas celle-ci, celle d’après, en 2012.

Parce qu’il est comme ça, Patrick Poivre d’Arvor, il fait monter la pression longtemps longtemps longtemps avant… tout en maintenant un suspense insoutenable. «A moins qu'il se passe des événements dans ma vie, a-t-il ajouté. Des ruptures, des désirs de fuite, peut-être même plus d'envie ou plus d'envie de la part du téléspectateur».

Un cas de figure guère plausible dans l’immédiat: le 20 heures de PDDA est le journal télévisé le plus regardé en France (environ 9 millions de téléspectateurs en moyenne).