Diffamation: Jérémy Michalak porte plainte après une enquête de «Télérama»

Télévision L'hebdomadaire s'est penché sur la société de production La Grosse Equipe, qu'a fondée l'animateur...

Joel Metreau

— 

L'animateur-producteur Jérémy Michalak.
L'animateur-producteur Jérémy Michalak. — SCHOUSBOE Charlotte/FTV

Pas content. Jérémy Michalak porte plainte contre le magazine Télérama pour diffamation, selon le site Pure Médias. L’animateur n’a pas du tout apprécié le portrait que l’hebdomadaire a brossé de sa société de production La Grosse Equipe, d’autant plus qu’il lui aurait fait perdre des contrats.

«Recyclage de starlettes fanées»

L’enquête, intitulée «La Grosse Equipe, les rois de la télé au rabais», qualifie l’entreprise d’«industrie de recyclage de starlettes fanées», en raison notamment de programmes diffusés sur NRJ12 comme «Hollywood Girls» et «Les Anges de la téléréalité». Après l’émergence de Nabilla dans cette émission, La Grosse Equipe a également produit «Allô Nabilla», centré sur la vie et la personnalité de la jeune femme, qui dort actuellement en prison.

La production de «gros volumes à bas coûts, dans des délais très serrés», aurait ainsi entraîné des «conditions de travail éprouvantes» dans l’équipe de production. Et Télérama de pointer également des «petits arrangements avec la légalité». Mais selon Pure Médias, Jérémy Michalak attaque le magazine pour avoir publié des témoignages diffamants. «Plusieurs ex-collaborateurs affirment être ­partis en tournage aux Etats-Unis sans visa de travail», affirme l'hebdo, ce qui aurait même valu à un technicien d’être «désormais interdit de territoire pour plusieurs années».

Par ailleurs, fin novembre, France 2 a annoncé que «Face à la bande»l’émission quotidienne de Jérémy Michalak sur la chaîne, ne serait pas reconduite début 2015, en raison d’audiences décevantes, autour de 6% de parts de marché.