Un quotidien indépendantiste lancé en Ecosse

PRESSE «The National» a été lancé par Newsquest, éditeur également du «Sunday Herald», le seul journal qui avait défendu l'indépendance de l'Ecosse...

B.C. avec AFP

— 

Les journaux britanniques du 16 septembre 2014, à deux jours du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse.
Les journaux britanniques du 16 septembre 2014, à deux jours du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse. — N.BEUNAICHE

The National, un nouveau quotidien écossais, est sorti lundi dans les kiosques de la région et affirme porter haut les couleurs «de l'indépendance et du droit des Ecossais à se gouverner eux-mêmes.» Le quotidien est publié par Newsquest, éditeur également du Sunday Herald, le seul journal qui avait défendu l'indépendance de l'Ecosse pendant la campagne pour le référendum organisé en septembre sur la sortie de l'Ecosse du Royaume-Uni. Les ventes du Sunday Herald s'étaient envolées pendant cette campagne.

Le tirage de The National, un format tabloïd qui compte 32 pages, est de 50.000 exemplaires. Il sera vendu jusqu'à vendredi au prix de 50 pence (65 centimes d'euros), avant qu'un premier bilan ne soit tiré. En une du premier numéro figurait la photo en gros plan du regard bleu azur d'un enfant avec le titre «Donnez à l'Ecosse les pouvoirs pour réduire la pauvreté infantile.»

Pas «le porte-parole» du SNP

«Le statu quo n'est plus une option et il y a un désir insatiable d'avoir davantage de pouvoirs transférés», affirme son éditorial. Le journal précise qu'il n'est pas «le porte-parole» du parti nationaliste écossais (SNP) qui a défendu l'indépendance lors du référendum, où 45% de la population de l'Ecosse a voté pour une sortie du Royaume-Uni.

«Il y a un déficit démocratique au niveau des médias écossais», juge-t-il, estimant qu'il n'était pas normal qu'un seul journal ait soutenu l'indépendance pendant la campagne référendaire. «La raison d'être de The National est de rééquilibrer la balance et de plaider de façon convaincante la cause de l'indépendance.»